Vidéo : Léopoldine HH – Ce que tu cherches

Avec Ce que tu cherches de Léopoldine HH on a trouvé le titre optimiste et dansant pour se trémousser lors du (concon)confinement qui se profile.

Léopoldine HH invente la chanson pop introspective que l’on peut écouter le dimanche matin à la place de Véronique et Davina pour se dégourdir les jambes et le cœur émietté. Et au bout du questionnement intérieur, suivre finalement Cesare Pavese qui avance dans son Métier de vivre, « la vie n’est pas recherche d’expériences mais de soi-même. »

Léopoldine HH sera peut-être en concert au Café de la Danse le 15 mars ou dans sa cuisine. Là ! Lumière particulière de Léopoldine HH est disponible chez Modulor.

Léopoldine HH – Ce que tu cherches

Dans les livres et dans les bars
Dans les films et les histoires
À la faveur du hasard
Dans le brouillard

Dans l’alcool et dans la peine
Dans les choses que tu aimes
Mélancolie que tu sèmes
Sur ton poème

Dans la fièvre qui te mord dans la bataille
Et dans les rêves qui se lèvent au creux de tes entrailles
Et dans ta chambre
Parfois se dévoile dans le méandre de ta voile
Ce que tu cherches
Ce que tu cherches

À la lueur de ta course
Dans la rage qui te pousse
Vers le cosmos ou la frousse
À chaque secousse

Dans le geste ou la façon
Les problèmes sans solutions
La réponse à laquelle aucune question
Ne correspond

Dans la fièvre qui te mord
Dans la bataille
Et dans les rêves qui se lèvent au creux
De tes entrailles
Et dans ta chambre
Parfois se dévoile dans le méandre
De ta voile
Ce que tu cherches
Ce que tu cherches

Tout ce que tu cherches
Tout ce que tu cherches
Tout ce que tu cherches

C’est…

Tout ce que tu cherches
Tout ce que tu cherches
Tout ce que tu cherches

C’est… toi.

Léopoldine HH - Là, Lumière Particulière

 

Léopoldine HH - Là, Lumière Particulière

Tracklist : Léopoldine HH - Là, Lumière Particulière
  1. Rien ne t'appartient
  2. Psychotropique
  3. Ce que tu cherches
  4. Le bonheur
  5. Ma capacité
  6. Respire
  7. Non
  8. Cosmic kiss
  9. Je t'ai vu

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Someone-iguessimchanging

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »
Pierredemaere-enfantde

Vidéo : Pierre De Maere – Enfant de

Pierre De Maere sera assurément notre révélation des 38ème Victoires de la musique. Sa pop pétillante sans prétention pourrait faire de la concurrence rapidement à Angèle, on le lui souhaite tellement ce garçon irradie sur scène et touche déjà un public transi.
Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .

Plus dans Son du jour

Someone-iguessimchanging

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »
Pierredemaere-enfantde

Vidéo : Pierre De Maere – Enfant de

Pierre De Maere sera assurément notre révélation des 38ème Victoires de la musique. Sa pop pétillante sans prétention pourrait faire de la concurrence rapidement à Angèle, on le lui souhaite tellement ce garçon irradie sur scène et touche déjà un public transi.
Augustincharnet-pleasedontdie

Vidéo : Augustin Charnet – Please don’t die

Augustin Charnet enfin dans la lumière. Après Kid Wise puis After Marianne et des mélodies pour Disiz et Damso ou Dinos, le voilà en solo avec un extrait de son premier album, Please don’t die .
Mattelliott-januaryssong

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.