Bacchanales musicales !

© Nicolas David
Ah les belles Bacchantes ! Amélie Grosselin (Fordamage), Astrid Radigue (Mermonte), Claire Grupallo (Sieur & Dame) et Faustine Seilman sortent un premier album radicalement différent de la production actuelle avec des compostions orgiaques sur des poèmes terriblement contemporains.

Bacchantes
© Tesslye Lopez

Aride commence avec un chœur antique et se poursuit avec un riff sec façon PJ Harvey. J’ai rêvé d’une plaine immense, d’une plaine vide, j’ai rêvé d’une terre aride sont les premiers mots de ce disque hors normes qui fait se croiser les poètes Isaac Habert, Paul Verlaine, Gérard de Nerval, Blaise Cendrars, Edward James et des textes originaux. Mettre des poèmes en musique n’est guère facile même s’il y a de récentes réussites au hasard Nicolas Comment ou Murat bien aidé par le grand Léo. Mais ici, tout coule de source (de Bacchus bien sûr). On s’enivre des mélodies qui mettent en valeur ces mots. On aime être martyrisés, emprisonnés à Sainte-Pélagie avec Courbet, Daumier et bien sûr Nerval pour sortie après le couvre feu, pardon, tapage nocturne, ou encore asséchés par la solitude, le cœur palpitant durant l’ouragan des sentiments calmé peut être par une cure d’hellébores. Et de clore ce voyage sentimental par deux strophes du Chant des marais, hymne de Résistance et d’espoir sur l’air duquel est aussi chanté L’Hymne du MLF. La boucle semble bouclée, Bacchantes célèbre les mystères de la vie et invitent à aimer.

Mais un jour dans notre vie
Le printemps refleurira.
Liberté, liberté chérie
Je dirai : « Tu es à moi. »

Ô terre d’allégresse
Où nous pourrons sans cesse,
Aimer, aimer.

Le premier album de Bacchantes sera disponible le 5 février 2021 chez Figures Libres Records / L’Autre Distribution.

Bacchantes – Aride

J’ai rêvé d’une plaine immense
D’une plaine vide
J’ai rêvé d’une terre aride

Les sirènes d’Hawaï
Dansent dans les airs,
Sur des rythmes de mort

Des vents imaginaires
Soufflent dans les voiles
D’un bateau échoué

Bacchantes - Bacchantes

Bacchante - Bacchantes

Tracklist : Bacchantes - Bacchantes
  1. Aride
  2. Cavale
  3. Fiers Tyrans
  4. Politique
  5. Sécheresse
  6. Marine
  7. Chœur d'amour
  8. Hellébore Fétide; Rumeurs Nocturnes
  9. Terre d'Allégresse

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Nopreszow-priredenpasdranger

Vidéo : Noé Preszow – Prière de n’pas déranger

Noé Preszow n’est pas le cousin de Monsieur Preskovitch. Son nom, il le signe non pas de la pointe de son épée mais nous indique sa prononciation avec le titre de son deuxième album, [préchof] qui vient de sortir chez tôt Ou tard.
Nicolascommentavecbrisaroch-nahui

Venus aztèque !

Nahui fait partie de la galerie de portraits du dernier excellent disque de Nicolas Comment, Blason. Ce titre vient d’être mis en images par lui-même et Christophe Acker avec Brisa Roché et Milo McMullen.

Plus dans News

Elysianfields Vincent Assi

Aux champs Élysées

Que peut bien encore nous donner la voix langoureuse et charnelle de Jennifer Charles et d’Elysian Fields ? Et bien du sang sur les ronces !
Nicolascommentavecbrisaroch-nahui

Venus aztèque !

Nahui fait partie de la galerie de portraits du dernier excellent disque de Nicolas Comment, Blason. Ce titre vient d’être mis en images par lui-même et Christophe Acker avec Brisa Roché et Milo McMullen.
Franoizbreut-odeauxvers

Mise aux vers

Entre la terre et l’argile, la voix séraphique de Françoiz Breut volute avec cette ode aux vers, premier extrait de son nouvel album qui sortira le 19 avril.