L’archange Gabriel

Pour faire vite, Gabriel Edé pourrait être le pendant chilien/brésilien de l’italien Andrea Laszlo De Simone avec ses mélodies barrées, ses harmonies bancales, ses arrangements luxuriants.

Une expérience. Terror da terra mêle organique et électronique, différentes textures se chevauchent et nous emportent ailleurs, entre présent et passé. Le saxophone baryton se fait tantôt sexy, tantôt inquiétant comme ces glissando des cordes. Ce monde de la nuit est d’une beauté saisissante même s’il y a un gouffre (entre toi et moi), même s’il y a un abîme (entre moi et le monde). Et puis il y a cette langue caressante qui calme les affres de l’obscurité et empêche de sombrer dans l’Abismo. Gabriel Edé a peut être lu Nietzsche quand il écrit, « La mission suprême de l’art consiste à libérer nos regards des terreurs obsédantes de la nuit, à nous guérir des douleurs convulsives que nous causent nos actes volontaires. »

Gabriel Edé – Abismo

Eu não tenho limite.
Não paro
nem que haja um abismo
entre eu e você.

Eu não tenho limite, não paro.
Nem que haja um abismo
entre eu e o mundo.

Gabriel Edé - Terror da terra

Gabriel Edé - Terror da terra

Tracklist : Gabriel Edé - Terror da terra
  1. Terror da terra
  2. Baby blues
  3. Geia
  4. A demência dos touros
  5. Astronauta
  6. Quando os deuses adormecem
  7. Sin dios
  8. Ao cordeiro
  9. destino do mundo
  10. Abismo

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

black_lillys_sk_25

Photos : Black Lilys @ Château du Rozier – 16.01.2022

Pas simple de photographier la beauté, l’harmonie, la communion, l’étreinte, le bonheur. Fabrice Buffart réussit cette gageure en saisissant les regards, les gestes, les mains, les doigts et l’on est touché en plein cœur par Camille et Robin désormais en quatuor avec Claudine Pauly au violoncelle et Benoit Kalka à la batterie.

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.