Catégories
Son du jour

[EXCLU] Vidéo : La Reine Garçon – Mon amour à la mer

© Guendalina Flamini

La Reine Garçon s’assoira t-elle sur le trône de la chanson audacieuse en français en 2021 ? On veut bien parier un Louis d’or à l’écoute du délicat Mon amour à la mer, le premier extrait d’un album à paraître le 21 mai.

La Reine Garçon, c’est Fabien Guidollet et Delphine Passant (Verone pour les deux, une moitié de Facteurs Chevaux) et leur royaume est luxuriant. L’eau y est un élément prépondérant peut être parce qu’elle coule sous les ponts. Cette eau, liquide de la vie dans lequel on se jette au risque de s’y noyer. Mon amour à la mer est le récit poétique d’un naufrage amoureux, de largage des amarres, d’un phare qui s’éteint dans la nuit qui fût étoilée. C’est d’une violente douceur enluminée par Jean-Baptiste Brunhes (Hypernuit de Bertrand Belin ou Chante​-​Nuit de Facteurs Chevaux). Le poète baroque français Pierre de Marbeuf écrivait dans son sonnet À Philis, « Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage, et la mer est amère, et l’amour est amer, l’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer, car la mer et l’amour ne sont point sans orage. » Avec La Reine Garçon, c’est le calme après les tumultes du cœur et cela donne un peu d’espoir.

Le premier album de La Reine Garçon sortira le vendredi 21 mai chez La Grange aux Belles / Modulor.

La Reine Garçon – Mon amour à la mer

Le mouvement de la mer
M’assoupit peu à peu
Et les vagues me bercent
Je vais fermer les yeux
Oui les vagues me caressent
Comme si nous étions deux

Je ne vois plus le soleil
Qui tout au fond se couche
Mais le mur jusqu’au ciel
Qui se dresse entre nous

Mon amour à la mer
S’engourdit peu à peu
A la fin abandonne
Je ne suis plus amoureux

J’ai épuisé le sel
Et le goût de ta bouche
Nous ne voyons plus le ciel
Ni les marées qui courent

La Reine Garcon © peinture Anne-Sophie Tschiegg
© Anne-Sophie Tschiegg

Tracklist : La Reine Garçon - La Reine Garçon
  1. Tu es la fille que je voulais être
  2. Mon amour à la mer
  3. Sous la neige
  4. Et si demain
  5. Accepte-toi
  6. J’écope
  7. L’île
  8. La fille du vent
  9. Lalala

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Facteurs Chevaux - Je te dessine

Vidéo : Facteurs Chevaux – Je te dessine

Cela commence avec des arpèges comme un vieux Cohen puis le titre déploie avec majesté ses harmonies vocales enchanteresses quasi magiques écrites au Palais Idéal du Facteur Cheval.

Vidéo : Facteurs Chevaux – Firmament

En ce jour où le vent d’hiver souffle en avril, Facteurs Chevaux nous propulse au Firmament avec ce premier extrait en images de leur nouvel album baume bucolique Chante-Nuit disponible le 8 mai.

Plus dans Son du jour

Les Louanges - Pigeons

Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Vidéo : John Moods – Talk To Me

The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.
Mogwai - Ceiling Granny

Vidéo : Mogwai – Ceiling Granny

C’est sans doute le morceau le plus efficace du dernier album de Mogwai, As The Love Continues. Ceiling Granny est comme un ride en skate, plein de soif de vivre, de liberté, d’insouciance : un paradis perdu où l’on ne craint plus Satan et où l’on survit à sa jeunesse.
Snuts

Vidéo : The Snuts – Glasgow

The Snuts est the next big thing venue d’Ecosse avant la suivante. Ils viennent de sortir un premier album, W.L. chez Parlophone dont est extrait ce Glasgow pétaradant.