Catégories
Son du jour

Vidéo : The Snuts – Glasgow

The Snuts est the next big thing venue d’Ecosse avant la suivante. Ils viennent de sortir un premier album, W.L. chez Parlophone dont est extrait ce Glasgow pétaradant.

Un nom, une belle gueule, une voix écorchée, la jeunesse, Jack Cochrane possède tous les atouts pour faire le fou en haut des charts ou nous briser les noix. Alors on est certes loin du Glasgow de Tavernier dans La mort en direct , on se retrouve comme souvent sur un toit (sans pomme), lunettes de soleil et guitare rutilantes pour une visite touristico-émotionnelle. Le refrain est efficace pour égayer les futurs after-show, quand il y en aura.

The Snuts – Glasgow

And I will bite my tongue
And I won’t be the one to tell you no
I promise you this
I’ll always love the way that you say Glasgow
I promise you this
I’ll always love the way you say

Will you hold your fire
When there comes a time to take your shot
Will you stand on stage
When they disengage from your song

When the big bad city won’t call your name
And the clouds won’t clear
The sun’s to blame
Jump on my back
And I will take you home

When the roads stand still
And the birds won’t fly
Roll your stone
To clear your mind
Jump on my back
And I will take you home
I’ll always love the way that you say Glasgow

Will you hold your own
When there comes a call saying that they’re gone
Will you fold your hand
When the sun and sand won’t come your way

When the big bad city won’t call your name
And the clouds won’t clear
The sun’s to blame
Jump on my back
And I will take you home

When the roads stand still
And the birds won’t fly
Roll your stone
To clear your mind
Jump on my back
And I will take you home
I’ll always love the way that you say Glasgow

And I will bite my tongue
And I won’t be the one to tell you no
I promise you this
I’ll always love the way that you say Glasgow

The-Snuts-–-W.L.

Tracklist : The Snuts - W.L.
  1. Top Deck
  2. Always
  3. Juan Belmonte
  4. All Your Friends
  5. Somebody Loves You
  6. Glasgow
  7. No Place I’d Rather Go
  8. Boardwalk
  9. Maybe California
  10. Don’t Forget It (Punk)
  11. Coffee & Cigarettes
  12. Elephants
  13. Sing For Your Supper

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Paul Mc Cartney - Deluxe Boxset Cover

Cerise sur la tarte !

Flaming Pie, le dixième album solo de Sir Paul est réédité luxueusement pour les soins de la Paul McCartney Archive Collection après le dernier en date, Wings over Europe toujours sous la supervision du maître.
Jean-Louis Aubert

Aubert toujours vert !

Jean-Louis Aubert, solaire, seul mais pas solitaire, et surtout solidaire du monde, et de la vie. Une parenthèse enchantée d’un soir d’été, à Sète, un balcon sur la mer.
Supergrass © Mick Quinn

[1997 – 2017] Supergrass ne rend pas la monnaie

Révélés en 1995 par l’ultra efficace I Should Coco, les Supergrass reviennent en 1997 avec un disque ambitieux et en totale opposition avec son prédécesseur. In It For The Money enrichit le propos du groupe d’Oxford sans que celui-ci ne devienne ennuyeux.
photos : Coldplay au Parc Olympique Lyonnais | 08.06.2017

photos : Coldplay @ Parc Olympique Lyonnais | 08.06.2017

C’était la fête au Parc OL avec les colorés Coldplay. Comme quand on fête l’anniversaire du petit dernier où l’on a invité magiciens et clowns, Coldplay a sorti la grosse artillerie visuelle avec une débauche de confettis, de ballons, d’écrans kaléidoscopés, de lumignons aux poignets, de scènes multicolores.
Two Door Cinema Club © Rémy Grandroques

Les Two Door Cinema Club nous ouvrent leurs portes

À l’occasion de la sortie de leur nouvel album, Gameshow, qui arrive le 14 octobre, SK* a rencontré Alex Trimble, Kevin Baird et Sam Halliday des Two Door Cinema Club dans les jolis locaux de Warner Music, porte de Clignancourt à Paris.
Richard Hawley - Heart of Oak

Hawley coeur à vif !

Dick a le truc pour remuer le cœur et notre « jeunesse revit en cette ardeur si prompte. »

Plus dans Son du jour

Odezenne - Géranium

Vidéo : Odezenne – Géranium

Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.
Les Louanges - Pigeons

Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Vidéo : John Moods – Talk To Me

The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.
Mogwai - Ceiling Granny

Vidéo : Mogwai – Ceiling Granny

C’est sans doute le morceau le plus efficace du dernier album de Mogwai, As The Love Continues. Ceiling Granny est comme un ride en skate, plein de soif de vivre, de liberté, d’insouciance : un paradis perdu où l’on ne craint plus Satan et où l’on survit à sa jeunesse.