Vidéo : Steve Gunn – Fulton

© Stephanie Nicole Smith
Steve Gunn chante son ode à la nuit du côté de Fulton en Géorgie.

Avec presque un album par an seul ou accompagné depuis 2007, Steve Gunn s’impose peu à peu comme un grand songwriter tout en restant un immense guitariste. Son nouvel album, Other You disponible depuis fin août a été réalisé par Rob Schnapf (Beck, Elliott Smith, Kurt Vile ou H-Burns) et est une déambulation apaisée sur une route californienne ensoleillée. Gunn fait feu de tout bois avec un disque peut être plus appliqué que les précédents du fait des arrangements harmonieux. Sur Fulton, la voix de Steve Gunn vous caresse l’échine, vous enlace l’encéphale pendant que la guitare s’évade et virevolte hors des sentiers balisés. On est entrainé dans cette calme quête nocturne à écouter le silence.

Steve Gunn – Fulton

Discographie

I walk with them at night
They sing to I told you so
Free the voice of the ordinary choice
Running through the streets looking for you

The air went dead on 1010 wins
Felt like the city had stopped
Gift of nothing spanning ocean continent
Open spaces it lies

The air went dead on nothings end
Felt like everything stopped
The night felt so quiet
Listening to the silence

I talk with you at night
You say I told you so
Gift of nothing spanning ocean continent
Felt like everything stopped

Steve Gunn - Other You

Steve Gunn - Other You

Tracklist : Steve Gunn - Other You
  1. Other You
  2. Fulton
  3. Morning River
  4. Good Wind
  5. Circuit Rider
  6. On the Way
  7. Protection
  8. The Painter
  9. Reflection
  10. Sugar Kiss
  11. Ever Feel That Way

Steve Gunn en concert.
DateLieuTickets
27
Avr
2023

Le Poisson Rouge

New York (United States)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Steve Gunn - The Unseen in Between

Steve Gunn – The Unseen In Between

Après avoir tenu la six cordes chez les Violators de Kurt Vile, après avoir tourné avec Angel Olsen, Steve Gunn pense enfin à lui. Et comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même… Digne successeur de Eyes On The Lines (2016), The Unseen In Between devrait séduire les derniers indécis.
Parquet Courts @ TINALS 2016

Love is all around

Se souvenir des belles choses. C’était il n’y a pas si longtemps, c’était le début de l’été, le farniente pointait son nez.
Kevin Morby - Singing Saw

Kevin Morby – Singing Saw

Le label Dead Oceans, basé conjointement à Bloomington (Indiana) et Austin (Texas) est comme le Messie : il transforme chaque disque en galette bénie par la Sainte Mélodie et multiplie les sorties comme aucun autre label. Après les beaux disques du brillant Destroyer et du revenant Bill Fay, c’est au tour de Kevin Morby de […]

Plus dans Son du jour

Lauraclauzel-minuit

Vidéo : Laura Clauzel – Minuit

On a besoin d’amour, quelle que soit l’heure. Mais à Minuit, les corps s’éveillent et Laura Clauzel nous propose de nous « perdre encore un peu dans des volutes d’amour, ivres de vie et d’envie. »
Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

[EXCLU] Vidéo : Stéphanie Acquette – Chacun pour soi

LA ville du Havre comme vous ne l’avez jamais vue. Stéphanie Acquette la métamorphose en ville de science fiction où deux héroïnes extra terrestres s’affrontent à coups de pistolets laser dans une quête quasi spirituelle.
Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Vidéo : Orval Carlos Sibelius – Les humains d’abord

Évidemment, si vous avez vu Phase IV de Saul Bass, vous ne regardez plus les fourmis de la même façon. Avec la musique d’Orval Carlos Sibelius, c’est encore plus déroutant avec la fin inédite du film pour cette ode à l’inévitable apocalypse.
Someone – I Guess I’m Changing

[EXCLU] Vidéo : Someone – I Guess I’m Changing

Attention, belle découverte. Vous serez irrémédiablement changés à l’écoute de Someone et de son deuxième album Owls qui « oscille entre le doux, le sombre et l’inquiétant, avec une production qui passe du mélancolique et du brut à l’électronique et au menaçant. »