Steve Gunn – The Unseen In Between

Après avoir tenu la six cordes chez les Violators de Kurt Vile, après avoir tourné avec Angel Olsen, Steve Gunn pense enfin à lui. Et comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même... Digne successeur de Eyes On The Lines (2016), The Unseen In Between devrait séduire les derniers indécis.


Steve Gunn est un peu le Novak Djokovic du rock indépendant US. Coincé entre Kurt Vile (le Roger Federer de l’affaire) et Kevin Morby (Raphael Nadal !), Steve Gunn a au final peu de place pour exister. Éternel numéro 3, le serbe était passé numéro 1 en 2011 et a dominé le circuit pendant quelques années. Et c’est peut-être la destinée qui attend Steve Gunn, éternel homme de l’ombre avec The Unseen In Between, son quatrième album.

Steve Gunn – Vagabond

Et ? On se retrouve face à un disque qui n’a pas les défauts des folkeux pénibles et qui possède des qualités pop indéniables.
Steve Gunn avait tous les atouts en mains pour être rasoir et totalement inoffensif. On avait peur d’un Neal Casal bis repetita. En 2003, une campagne de presse (très spécialisée certes…) nous avait vendu Casal comme le trésor caché de l’Amérique. Achetez Maybe California : An Introduction To Neal Casal et vous découvrirez les tables de La Loi. Après une écoute, le Neil Young des années 2000 et son disque étaient rangés sur l’étagère. Et ils n’ont pas bougé depuis quinze ans.
Ce ne sera pas le cas de ce disque qui trace des lignes entre des univers qui ont le chic pour s’ignorer. Sûrement conseillé par Michael Chapman (dont Steeve Gunn a produit l’exceptionnel 50), Gunn met tout son savoir-faire au service de ses chansons. On a donc, pour résumer brièvement l’affaire, un petit génie de la six cordes qui s’aventure sur le terrain de la pop et du rock.
On se tord de plaisir en écoutant Vagabond et surtout New Familiar qui a les épaules pour être un des grands morceaux de 2019. Foutrement surprenant, The Unseen In Between est aussi bon qu’un des disques de The Chills. C’est le meilleur compliment qu’on pouvait lui faire.

Discographie

Steve Gunn - The Unseen In Between

The Unseen In Between de Steve Gunn est disponible chez Matador/Beggars Banquet.
Steve Gunn sera en concert les :

  • 1er avril 2019 au Sonic (Lyon)
  • 2 avril 2019 au Petit Bain (Paris)

Steve Gunn - The Unseen in Between

Tracklist : Steve Gunn - The Unseen In Between
  1. New Moon
  2. Vagabond
  3. Chance
  4. Stonehurst Cowboy
  5. Luciano
  6. New Familiar
  7. Lightning Field
  8. Morning Is Mended
  9. Paranoid

Steve Gunn en concert.
DateLieuTickets
19
Mai
2024

Bowery Ballroom

New York (United States)
TICKETS
29
Juil
2024

Le Poisson Rouge

New York (United States)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Steve Gunn – The Unseen In Between
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Parquet Courts @ TINALS 2016

Love is all around

Se souvenir des belles choses. C’était il n’y a pas si longtemps, c’était le début de l’été, le farniente pointait son nez.
Kevin Morby - Singing Saw

Kevin Morby – Singing Saw

Le label Dead Oceans, basé conjointement à Bloomington (Indiana) et Austin (Texas) est comme le Messie : il transforme chaque disque en galette bénie par la Sainte Mélodie et multiplie les sorties comme aucun autre label. Après les beaux disques du brillant Destroyer et du revenant Bill Fay, c’est au tour de Kevin Morby de […]

Plus dans Chroniques d'albums

Mattlow-uneviecool

Matt Low – Une vie cool

Il y a des voix qui vous séduisent, vous enveloppent, vous rassurent. Matt Low sort son deuxième album après le formidable La ruée vers l’or, et Une vie cool est drôlement bath.
Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]