Vidéo : Brume – Your own

Brume pratique la French Horror Story. Your own nous propulse dans les 80'où rode les loups garous.

« La peur est une brume de sensations. » écrivait Jules Renard dans son journal. Avec Your own, le duo lyonnais s’amuse à se faire peur sur des synthés sataniques. Ils ont les crocs avec un EP, Take it easy paru en juin en digital chez Alpine Records et InOuïe distribution.

Brume – Your own

My father said to me alone
This city will eat your bone
There’s one way to live the unknown
And that is your own (he said)

You need to risk everything you can
Live fast and be a man
There’s only one way to be blown
And that is your own

And your fear is not the right gazoline
Put yourself in danger kill routine

My mother said to me again
You’ve got no gain without pain
There’s one way to play the trombone
And that is your own (she said)

If your girlfriend is a pain in the ass
Take your stuff travel first class
There’s one way to be all alone
And that is your own

And your fear is not the right gazoline
Put yourself in danger kill routine
Reconnect your brain you’re not a zombie
Later is too late, you will see

I never thought I’d see the day beyond the last shadow of you
I can’t believe I find a way under this blurry tiny view
I never thought I’d see the day beyond the last shadow of you
I can’t believe I find a way

And your fear is not the right gazoline
Put yourself in danger kill routine
Reconnect your brain you’re not a zombie
Later is too late, you will see

Brume - Take it easy

 

Brume - Take it easy

Tracklist : Brume - Take it easy
  1. Intro
  2. Tornado
  3. Your own
  4. Eraser
  5. Knock knock
  6. Take it easy (acoustic)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.
Gorillaz-crackerisland

Vidéo : Gorillaz – Cracker Island

Gros craquage sur l’ile du docteur Gorillaz ? Avec ce nouveau titre, ils vont faire danser dans tout l’outre monde et recruter davantage d’adeptes. Vecna n’a qu’à bien se tenir.

Plus dans Son du jour

Willsheff-estrangementzone

Vidéo : Will Sheff – Estrangement Zone

Après avoir fermé la boutique Okkervil River avec la compilation en douze volumes A Dream In The Dark en 2019, Will Sheff, l’homme qui voulut être roi sort son premier album solo, Nothing Special et s’éloigne des addictions et des sonorités du passé pour trouver davantage de lumière.