Marie Desplechin soutient que "penser est une affaire intime." Pour Claire Days c'est chanter. Chanter avec grâce, délicatesse, tendresse les affres intérieurs, les effrois enfouis, les douleurs endormies.

« C’est toujours étrange de libérer une vidéo dans le vaste océan de divertissement qu’est Youtube.
Sensation particulièrement forte pour cette vidéo.
Car c’est un petit îlot, acoustique, sur le fil,
Ce n’est pas une démonstration ou une performance,
ça vibre avec nous.
Ces chansons sont nouvelles. Elles n’ont encore jamais eu de public, car même en concert je ne les joue pas. Chansons les plus intimes et personnelles, pour deux êtres chers que j’ai vus batailler ces dernières années – grimper, vaciller, finalement y arriver.
Ce sont des déclarations d’amour, mais aussi d’impuissance – « You don’t want to be saved », parfois on ne peut pas sauver.
Pour chanter ces chansons, j’ai appelé Jua et Louise-Lonny, grandes belles voix qui gravitaient autour de mon cercle depuis quelques temps, et Marie-Rosemarie, artiste-amie que je commençais à mieux connaître. Ils ont accepté de former ce chœur inédit. C’était un honneur, ça vibrait beaucoup. Merci.
Cette session était un rêve, je vous invite à le partager avec les personnes qui vous aident à penser, faire et refaire, et qui vous font rire – ces personnes sont précieuses. »

Claire Days & the choir – My Sister * Claire

Discographies

My sister

This is the end my sister you’ll heal
It only takes you and you to be free
This is the end my sister you’ll grow
Stronger with time and stronger with the pain

Ah

This is the end my sister you’ll grow
Stronger with pain and stronger with time
This is the end you’ll grow a new skin
You’ll buyyour own house
And then it will disappear (the pain)

This is the end you know how to play
Dont give him a chance
To fuck up with you and your life

Ah

This is the end
you have to say no
it’s too much already

Claire You Don’t Want to be Saved

Claire you don’t want to be saved
You don’t want to talk about it
Claire you don’t want to explain

You know I’ll burn the flowers, call your mum
And that lover of yours you’ll trying to love

Claire you wish you’d find a way
To dig yourself out
From under the rubble
Claire help us find a way
To reach each other through the pain and the shadows of
That lover of yours you don’t know how to love…

Claire you don’t to be saved
Claire you don’t to be saved
Claire you don’t to be saved
Claire you don’t to

Claire tu ne veux pas être sauvée

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Paroles et musiques 2022

Paroles & Musiques du 16 au 22 mai !

Le festival Paroles & Musiques de Saint-Etienne reprend enfin de la voix du 16 au 22 mai après deux années blanches avec la crème de la chanson en français mais aussi des concerts dans les bars de la ville avec Paroles de Zinc, des ateliers autour de la visibilité des femmes dans le milieu des […]

Plus dans News

Le SuperHomard

En avoir encore avec Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Envie de faire la roue dans la futaie ? De ne pas être le dindon de la farce du temps qui passe ? De baguenauder dans la nature pour un badinage musical ? Alors il faut écouter le nouvel EP de Maxwell Farrington & Le SuperHomard, I Had It All et vous aurez tout !
Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.