clip : Gogol Bordello – Pala Tute

Nouveau clip pour Gogol Bordello, Pala Tute.

Gogol Bordello – Pala Tute

Et en bonus, la version HibOO d’Live.

Discographie

Gogol Bordello – Pala Tute (HibOO d’Live)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

best of 2013 SK

Best of photos 2013

Quatre ans et demi après sa création, Soul Kitchen continue son chemin en essayant de vous faire vivre les meilleures découvertes musicales, en photos et en textes. Toute l’équipe vous souhaite une très belle année 2014 avec ce « Best of photos » de nos photographes.

Chien à Plumes 2011 : Demandez le programme !

15e édition du Chien à Plumes, déjà ? Pour cet anniversaire on peut dire que l’équipe du festival nous a préparé une programmation éclectique allant du Métal au Trip hop ce qui ne sera pas sans ravir beaucoup d’entre nous. Ce « petit » festival aux allures de grand se déroulera comme à son habitude sur les […]

Plus dans Son du jour

cabadzi-sixpointneuf

Vidéo : Cabadzi – Six point neuf

Back to BÜRRHUS avec Cabadzi et sa la version en réalité augmentée de leur dernier album avec sept titres supplémentaires pour une saison 2 mise en images par Marian Landriève.
Cyril Mokaiesh - La fin du bal avec Élodie Frégé

Vidéo : Cyril Mokaiesh – La fin du bal avec Élodie Frégé

Que du beau monde sur le cinquième album de Cyril Mokaiesh. Dyade est un ensemble de deux éléments qui se complètent. On croise alors Alma Forrer, Calogero, Laura Mokaiesh, Keren Ann, Dominique A, Clara Ysé, Mélanie Doutey, Pierre Guénard (Radio Elvis), Florent Marchet, Raphaële Lannadère et sur La fin du bal, Élodie Frégé.
thewavepicturaces-flightfromdestruction3

Vidéo : The Wave Pictures – Flight From Destruction

Bain de jouvence. Même si The Wave Pictures a sorti régulièrement des albums dont deux en 2018, les retrouver c’est revenir en 2008 avec leur formidable Instant Coffee Baby, un temps où l’on croisait David Ivar, Stanley Brinks ou Coming Soon.