Festa a Ripa !

© Raffaella Vismara
Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester.

Peu connu en France, Bandabardò fait partie des groupes qui ont touché toute une génération en Italie. Groupe toscan militant de gauche (il participe à une compilation publiée pour récolter des fonds pour les procès suite aux événements du G8 à Gênes en 2001 avec le titre La fine di Pierrot ou critique publiquement Matteo Salvini), Bandabardò propose un rock festif à la Négresse Verte ou la Mano Negra. Après trente ans d’une carrière riche d’une dizaine d’albums et de concerts dans toute l’europe, la banda perd son chanteur charismatique Erriquez en 2021 mais souhaite poursuivre l’aventure. Cisco, autre grande figure du rock italien rejoint le groupe le temps d’un album et d’une tournée Non fa paura qui passait par le Teatro delle Fonti de Ripatransone, petit village médiéval des Marches ce vendredi 12 août. Alors que Ripatransone possède la rue la plus étroite d’Italie, 43 cm de large, à éviter pour ceux qui n’ont pas travaillé leur body summer, le village dispose d’un sompteux théâtre en plein air au dessus d’une source datée du 13ème siècle et qui servit plus tard de lavoir public.


© Raffaella Vismara

Pour ce concert gratuit, le public a répondu présent pour chanter à l’unisson les affres de la vie quotidienne en alternant le répertoire de Bandabardò et celui de Cisco ex leader de Modena City Ramblers. Dans une ambiance estivale et familiale, en dégustant les fameuses olives ascolana del Piceno, se déroule une setlist énergique et humaniste. Finaz fait preuve de virtuosité à la guitare tout en parcourant la scène en tous sens, Donbachi à la basse ou la contrebasse électrique donne la pulsation, Nuto tabasse vigoureusement les fûts de sa batterie pendant que Jose « Ramon » Caraballo Armas balance ses chorus de trompette avec sa touche cubaine. Cisco en maître de cérémonie évoque les deux années de disette de concert, nous emmène en Patagonia, refuge contre le chaos imminent et rend hommage à Erriquez dont le Manifesto est toujours d’actualité puis l’hymne à la vitalité, Beppeanna met en transe le public au rappel. En sueur, il est temps de rejoindre l’autre lieu festif de Ripa, Il Colle au sommet du village pour déguster une crescia di Urbino maison (gracie Milena) et quelques arrosticini arrosés d’un Passerina Lucrezia. Viva Ripa !

Bandabardò & Cisco a Ripatransone
Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Bandabardò & Cisco – In Patagonia

Sono cresciuto con i Clash e i Sex Pistols
E la promessa di un posto fisso
Con i castelli fatti di Bristol
Con i suoni imbarcati di un disco

Sono cresciuto in fretta in un giorno
Dai palloncini al rumore del tornio
Pensando solo a quello che devo
Dimenticandomi quello che suono

Ora lasciatemi in pace e partire
Dove il mondo sta per svanire
Cercami invano dove il mare non s’annoia
Tra gli sbuffi di balene in Patagonia
Cercami ancora nel suono di un vinile
Dove il tempo si ferma e va a morire
Dimenticando caos e Babilonia
Tra le nebbie di un sigaro giù in Patagonia

Sono scappato ma non era paura
Sono in silenzio ma non è la censura
Finito dove la Terra è più dura
Dove è davvero più grande la Luna

Dove ogni giorno paura e bellezza
Vanno a braccetto con miseria e ricchezza
Sulla piuma dell’ala di un condor
Proprio vicino alla fine del mondo

Ora lasciatemi in pace e partire
Dove il mondo sta per svanire
Cercami invano dove il mare non s’annoia
Tra gli sbuffi di balene in Patagonia
Cercami ancora nel suono di un vinile
Dove il tempo si ferma e va a morire
Dimenticando caos e Babilonia
Tra le nebbie di un sigaro giù in Patagonia

Ora lasciatemi in pace e partire
Dove il mondo sta per svanire
Cercami invano dove il mare non s’annoia
Tra gli sbuffi di balene in Patagonia
Cercami ancora nel suono di un vinile
Dove il tempo si ferma e va a morire
Dimenticando caos e Babilonia
Tra le nebbie di un sigaro giù in Patagonia

Bandabardò – Zobi la Mouche

Bandabardò & Cisco - Non fa paura

Setlist du concert de Cisco avec Bandabardò @ Teatro delle Fonti, Ripatransone, vendredi 12 août
  1. Sette sono i re (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  2. Tre passi avanti (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  3. Baci e abbracci (Cisco cover) - Cisco avec Bandabardò
  4. La lunga notte (Cisco cover) - Cisco avec Bandabardò
  5. In Patagonia - Cisco avec Bandabardò
  6. Una gita sul Po (Gerardo Carmine Gargiulo cover) - Cisco avec Bandabardò
  7. Mexicostipation (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  8. 20 bottiglie di vino (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  9. W Fernandez (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  10. Onda granda (Cisco cover) - Cisco avec Bandabardò
  11. Ebano (Modena City Ramblers cover) - Cisco avec Bandabardò
  12. Ubriaco canta amore (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  13. Riportando tutto a casa (Cisco cover) - Cisco avec Bandabardò
  14. Mojito F.C. (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  15. Sempre allegri (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  16. Una perfecta excusa (Modena City Ramblers cover) - Cisco avec Bandabardò
  17. Vento in faccia (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  18. Clan Banlieue (Modena City Ramblers cover) - Cisco avec Bandabardò
  19. Succederà (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
Rappel du concert de Cisco avec Bandabardò @ Teatro delle Fonti, Ripatransone, vendredi 12 août
  1. In un giorno di pioggia (Modena City Ramblers cover) - Cisco avec Bandabardò
  2. Manifesto (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  3. I cento passi (Modena City Ramblers cover) - Cisco avec Bandabardò
  4. Beppeanna (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  5. B. B. (Bandabardò cover) - Cisco avec Bandabardò
  6. Non fa paura - Cisco avec Bandabardò

Date : vendredi 12 août
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « Festa a Ripa ! »

C’est vrai que ce groupe est peu connu en France. Personnellement je ne connaissait pas.
Je vais me pencher sur leur musique et leur discographie. Ils sévissent depuis 1996 !
Merci pour cette découverte, et ces belles photos.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019. Date : vendredi 12 août
Dummy au sonic

Mercredi c’est Dummy !

Dummy vient de sortir, Dumb une compilation de leurs premiers EP’s après leur réjouissant premier album, Mandatory Enjoyment. Ils seront sur la scène du Sonic ce mercredi 5 octobre pour la modique somme de 10 € en prévente.
Björk - Ancestress

Vidéo : Björk – Ancestress

Si vous faites partie des déçus d’House of the Dragon ou des fans de Midsommar, suivez la procession funéraire de Björk avec Ancestress qui rend hommage à sa mère Hildur Rúna Hauksdóttir, disparue en 2018. Date : vendredi 12 août
Pethrol - capital remix de locfleury

Pêché capital

On vous avait fait découvrir en exclusivité, Capital le nouveau titre de Pethrol. Voici en avant première son remix par Loïc Fleury d’Isaac Delusion. Date : vendredi 12 août

Plus dans Concerts (live reports)

Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal. Date : vendredi 12 août
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains. Date : vendredi 12 août
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal. Date : vendredi 12 août
The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny. Date : vendredi 12 août