En cure d’After Geography

After Geography connaît bien la perfide Albion tendance Kinks. Ils viennent de sortir chez KRML Records Zany Cure un Maxi 45 tours où les trois titres vous propulseront instantanément de l'autre côté du channel.

Le Zany Cure d’After Geography est à écouter en tétant un petit Moloko pour se détendre après une journée à entendre les charlatans bonimenteurs qui nous cernent.

After Geography sera entre autre en concert au Marché Gare à Lyon le 27 octobre et c’est complet, le 2 novembre au Brise Glace à Annecy, le 24 novembre à L’International à Paris et le 8 décembre aux Abattoirs de Bourgoin Jallieu.

Discographie

After Geography – Zany Cure

After Geography - Zany Cure
After Geography - Zany Cure
  1. Zany Cure
  2. Shiny Boy
  3. The Mountebanks
After Geography - Zany Cure
After Geography - Zany Cure

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans News

Lasttrainoriginalmotionpicturesoundtrack

Last Train, the big mandale !

Comment ils en sont arrivés là ? Ils vous l’expliqueront très prochainement. Last train revient en version symphonique et c’est magistral. Ils avaient déjà vu grand avec The Big Picture, mais avec Heroin et ce qui va suivre, on vous promet une grosse mandale musicale.
Piche-ohmapiche

Piche net !

On était déjà allés à confesse avec Piche, l’OMNI découvert dans la saison 2 deDrag Race France. Avec Oh ma piche, il bouscule les codes et notre fondement et s’il n’ouvre pas les jeux, on lui décerne la médaille du déhanchement.
Astereotypie-9--1024x682

Chanson à caractère informatif !

Bon, d’accord on est de parti pris, on l’avoue, on adore Astéréotypie. Ils nous invitent une fois de plus au lâcher prise avec ce Calme-toi bouge tes genoux.
Louisecombier-nuitscinmatiqueselisagrosman

Les nuits de Louise

Louise Combier poursuit sa mue vers une pop sophistiquée et décomplexée. On attend un album avec impatience.