Vidéo : Tamino & Angèle – Sunflower

Tamino décroche la lune et le cœur d'Angèle pour un doux duo. Mais notre Peter Pan à la voix d'airain est expulsé de neverland et la Sunflower resplendit dans la nuit.

Tamino revisite le mythe de Perséphone. « Déméter cherche sa fille, Perséphone, enlevée par Hadès, qui a décidé d’en faire son épouse. La déesse-mère retient le grain dans le sol, et l’empêche de germer tant que sa fille est prisonnière des Enfers. Au terme d’une quête et d’une négociation finale, Déméter retrouve Perséphone, mais elle doit accepter de la rendre chaque année quatre mois à son époux. À l’image de ces retrouvailles annuelles mais temporaires, les moissons reviennent au printemps. Il s’agit d’une attente à la fois vitale et passive, qui serait caractéristique de la nature et des femmes. En effet, comme Déméter et Perséphone, les femmes vivent dans une double attente : attente d’un retour, puisque leur corps connaît un rythme cyclique, marqué par la récurrence des règles, et attente du franchissement d’un seuil, puisque leur existence est marquée par le passage d’un âge à l’autre – de l’enfant à la jeune fille puis à la mère âgée. »

Sahar de Tamino est disponible chez Communion Records.

Discographies

Tamino & Angèle – Sunflower

Down by the banks a sunflower blooms
Reaching into the clouds
Ever young and ever growing
Defying the hardest winds’ blowing

Time and again I have drawn her
Ever since she was a golden-haired girl
Taken up by devotion
I still hear her sing by the ocean:

Oh baby, don’t you notice me?
Notice me, so ready to lose everything
Everything for your love

Every day I’m getting closer to you
But you never answer my song
I know love does not come easy
Oh there must be someone who hears me

Oh baby, don’t you notice me?
Notice me, so ready to lose everything, everything
Oh baby, don’t you notice me?
Notice me, so ready to lose everything
Everything for your love

For your love
For your love
Your love

Now I water the ground in which she stands
And shield her from every storm
For if I don’t we might go under
Forever bound asunder
No god above who will wonder
What about us ?

Tamino - Sahar
Tamino - Sahar
  1. The Longing
  2. The Flame
  3. You Don't Own Me
  4. Fascination
  5. Sunflower
  6. The First Disciple
  7. Cinnamon
  8. Only Our Love
  9. A Drop Of Blood
  10. My Dearest Friend And Enemy
Tamino en concert.
DateLieuTickets
12
Avr
2024

Cuerda Cultura

Guadalajara (Mexico)
TICKETS
07
Juin
2024

Best Kept Secret 2024

Hilvarenbeek (Netherlands)
TICKETS
28
Juin
2024

LIVE IS LIVE 2024

Antwerpen (Belgium)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Woodstower2023

Woodstower 2023 !

Vous êtes peut être les pieds dans l’eau, la tête ailleurs, le verre à la main. Mais il faut déjà préparer la pré rentrée avec les cinq jours festifs du festival Woodstower du 23 au 27 août dans l’écrin du parc Miribel Jonage tout près de Lyon.
Kiss, Paléo Festival Nyon 2022

Photos : Paléo Festival 2022, 19-24 juillet 2022

Le Paléo festival revient après trois ans d’une longue attente et démarre dans un gros son et un soleil de plomb. La journée pleine de sueurs, de guitares, de grosses basses jusqu’au bout de la nuit… et de beaucoup, beaucoup de litres de bière.
Tamino – The First Disciple

Vidéo : Tamino – The First Disciple

Nous ne sommes pas dans le Naples de Gomorra mais dans un entrepôt abandonné de la banlieue d’Anvers filmé par Bastiaan Lochs et Jonathan Van Hemelrijck. Et la voix de Tamino envoute durant six minutes avec un titre, The First Disciple annonçant son deuxième disque.

Plus dans Son du jour

Nicolascommentavecbrisaroch-vince

Vidéo : Nicolas Comment avec Brisa Roché – Vince

On ne le dira jamais assez, Blason de Nicolas Comment & Co est le grand disque en français de l’année. Cette (rock) collection de portraits est enluminée par les Limiñanas et Brisa Roché. Vince est un hommage à l’équipée sauvage de l’archange noir du rock et sonne furieusement comme le meilleur du Velvet.