Vidéo : Babet – Mohamed Ali

Au pays des merveilles, Élisabet Maistre alias Babet s'est constituée une dream team pour son troisième album La Promesse avec Albin de la Simone, Seb Martel, Jeff Hallam, Raphaël Séguinier et Dominique Ledudal.

On est drôlement content de retrouver le grain de voix si particulier de Babet et son sourire radieux, 13 ans après Piano Monstre son deuxième album. Elle rend hommage dans ce premier extrait de la Promesse à Mohamed Ali le colosse aux 37 victoires par KO, si fragile et touchant pour l’ouverture des JO d’Atlanta le 19 juillet 1996, rongé par la maladie de Parkinson. Une légende américaine qui a dépassé son seul sport par ses engagements politiques à une époque où les sportifs ne pensaient pas qu’à l’argent.

Babet – Mohamed Ali

Discographie

A quoi pensais-tu en cette soirée d’été ?
P’tit footing et chaleur de juillet
Autour de toi la course des enfants
A l’image de l’admiration des grands …
Né à Louisville dans le Kentucky
A quoi pensais-tu Mohamed Ali
Quand passaient les nuages dans ta vie … ?

Toi, quand sur le point de chanceler
Qu’avais-tu en tête, qu’avais-tu décidé ?
A tout tu as toujours su résister
On dirait que tu n’as jamais eu peur
Si tu entendais battre mon cœur
Que même les oiseaux se moquent de moi
C’est pas du cinéma…

Tant d’ennemis placés sur ton chemin
Tant de périls pour un seul être humain
Traversant les années tourmentées d’une Amérique
Pour que le noir et blanc ne fassent plus qu’un.
A quoi pensais-tu en ce petit matin,
Regardais-tu l’horizon dans tes poings ?
En haut de la colline esquisse ton beau sourire
Laissant les enfants joyeusement t’assaillir !

Toi, quand sur le point de chanceler
Qu’avais-tu en tête, qu’avais-tu décidé ?
A tout tu as toujours su résister
On dirait que tu n’as jamais eu peur
Si tu entendais battre mon cœur
Que même les oiseaux se moquent de moi
C’est pas du cinéma…

Babet - La Promesse
Babet - La Promesse
  1. La Promesse
  2. Ton Algérie
  3. Mohamed Ali
  4. Née sur une étoile
  5. Nouvel An
  6. Mon Chat Magique
  7. La Cité des Corsaires
  8. La femme de sable
  9. Philippe Petit
  10. Shaker de lumière
  11. La nourriture des dieux
  12. Ne plus fermer les yeux
  13. La Promesse - Radio Edit

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Hugh Coltman - Zero Killed

Humaniste Hugh Coltman

On se souvient de son duo avec Babet dans les Amouratiques il y a deux ans, Hugh Coltman a sorti en mai un EP cinq titres, Zero Killed, point de morts alors que c’est la fin du monde. Gouttons aussi cette reprise de Cohen au festival de musique classique de St Riquier.

Concerts à Lyon – 13 au 19 décembre 2010

Au pays des merveilles, Élisabet Maistre alias Babet s’est constituée une dream team pour son troisième album La Promesse avec Albin de la Simone, Seb Martel, Jeff Hallam, Raphaël Séguinier et Dominique Ledudal. On est drôlement content de retrouver le grain de voix si particulier de Babet et son sourire radieux, 13 ans après Piano Monstre son deuxième album. Elle…

Babet à la Maroquinerie

Au pays des merveilles, Élisabet Maistre alias Babet s’est constituée une dream team pour son troisième album La Promesse avec Albin de la Simone, Seb Martel, Jeff Hallam, Raphaël Séguinier et Dominique Ledudal. On est drôlement content de retrouver le grain de voix si particulier de Babet et son sourire radieux, 13 ans après Piano Monstre son deuxième album. Elle…
Babet @ Francofolies 2010

Rencontre de type méridional avec Babet

Rencontre avec Babet, membre de Dionysos qui s’envole l’espace d’un deuxième opus solo (en espérant qu’il ne s’agit pas du second). Rencontre toujours placée sous le patronage de l’ami Rob Gordon (qui a toujours raison). A vous les studios.

Plus dans Son du jour

Louisdurdek-unnamedroad

[EXCLU] Vidéo : Louis Durdek – Unnamed Road

Louis Durdek nous promène sur son chemin de traverse. « On t’accompagnera si tu trouves ta route » écrivait Eugène Guillevic, avec ce titre, on suit Louis Durdek jusqu’au bivouac et davantage.