Pearl Jam – Live on Ten Legs

Pearl Jam - Live on Ten Legs
Ils sont toujours aussi mignons les Pearl Jam.

Pearl Jam a toujours eu ce coté paternaliste avec ses fans. En 2000, ils avaient déclenché une petite révolution en sortant les séries des official bootlegs. Le groupe sortait, pour chaque concert donné, le cd. Fini le temps où les fans achetaient chez des revendeurs moribonds ou sous le manteau les lives du groupe pour 250 francs. On pouvait aller chez son disquaire et débourser 250 francs pour acheter un live…

Pearl Jam

A coté de ces centaines de disques, Pearl Jam sort régulièrement des albums lives à la ligne plus officielle. Le tout entre des albums plus ou moins réussis ces derniers temps.
Pour fêter ses 20 ans, Eddie Vedder et les siens sortent donc Live on Ten Legs. Un mix entre Ten, premier album du groupe, et Live on Tow Legs, album live bien burné des années 90.

Discographie

Tracklist

1. Arms Aloft
2. World Wide Suicide
3. Animal
4. Got Some
5. State of Love And Trust
6. I Am Mine
7. Unthought Known
8. Rearview Mirror
9. The Fixer
10. Nothing As It Seems
11. In Hiding
12. Just Breathe
13. Jeremy
14. Public Image
15. Spin the Black Circle
16. Porch
17. Alive
18. Yellow Ledbetter

On retrouve donc du classique (Jeremy and co), des extraits du dernier album, quelques reprises (Public Image) et surtout Spin the Black Circle tiré de Vitalogy. Et qui dit Vitalogy, dit achat obligatoire.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !
3 réponses sur « Pearl Jam – Live on Ten Legs »

Vite fait. Via Wiki.
Le paternalisme est une attitude qui consiste à se conduire comme un père envers d’autres personnes sur lesquelles on exerce ou tente d’exercer une autorité. Cette attitude peut être volontaire, comme involontaire et inconsciente.

Ce terme est notamment utilisé dans des domaines comme l’économie, la morale ou la politique. On parle alors de paternalisme économique, moral, politique, social etc.

Vedder and co étaient bienveillants pour leurs fans. Pour éviter tout syndrôme de faim et pour les collectivites aigues, ils ont sorti tous les concerts dans le commerce. Ce n’est pas un mal…

Fan de la (quasi) première heure, je me suis tout de même lassé de leurs derniers albums, au point où je n’ai pas acheté le dernier « studio » (une première!!)… je ferai également l’impasse sur ce live, totalement dispensable si l’on a Live on two legs et quelques bootlegs par ci, par là…

SysT

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Pearl Jam - Gigaton

Pearl Jam – Gigaton

Au début des années 1990, Pearl Jam faisait la passe de trois avec ses trois premiers albums (Ten, Vs. et Vitalogy). Trois albums, trois grands disques de rock américain. Depuis l’arrivée des années 2000, Pearl Jam a réussi l’exploit de sortir des disques plus que corrects mais enrubannés dans des pochettes giga laides. Le dernier […]

La clairvoyance de Pearl Jam

Pearl Jam met fin à sept ans de silence avec une nouvelle tournée mondiale et surtout un album. Fait-il toujours aussi bon à Seattle ?
Skip The Use @ Stereolux, Nantes | 29.11.2012

Top photos 2012 par les photographes de Soul Kitchen

Une année de plus pour Soul Kitchen, une année riche en photos, découvertes musicales, chroniques et vidéos. Cet article est le premier de nos trois « Top 2012 » et cette année nos photographes ne sont pas restés dans les salles de concert, ils sont également allés à la rencontre des artistes pour leur tirer le portrait.
Photos concert : Pe0000000000000arl Jam @ Main Square Festival, Arras | 30 juin 2012

photos : Main Square Festival, Arras | 30 juin 2012

Ils sont toujours aussi mignons les Pearl Jam. Pearl Jam a toujours eu ce coté paternaliste avec ses fans. En 2000, ils avaient déclenché une petite révolution en sortant les séries des official bootlegs. Le groupe sortait, pour chaque concert donné, le cd. Fini le temps où les fans achetaient chez des revendeurs moribonds ou sous le manteau les lives…

Plus dans News

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.