Au début des années 1990, Pearl Jam faisait la passe de trois avec ses trois premiers albums (Ten, Vs. et Vitalogy). Trois albums, trois grands disques de rock américain. Depuis l'arrivée des années 2000, Pearl Jam a réussi l'exploit de sortir des disques plus que corrects mais enrubannés dans des pochettes giga laides. Le dernier né, Gigaton, n'échappe pas la règle et confirme le retour en forme de 2013 (et le manque de goût graphique du groupe).


Pearl Jam n’a pas trente ans de carrière comme l’écrivent tous les médias. En 1990, Pearl Jam a quelques trains de retard par rapport aux groupes de la scène locale. Nirvana a recruté Dave Grohl depuis quelques mois et Mudhoney a sorti déjà son classique. En 1990, Pearl Jam vit encore dans l’ombre des autres groupes et le fantôme d’Andrew Wood plane sur le local de répétitions du groupe. En 1991, la donne change avec Ten et ses incroyables singles. Depuis ? Dix albums sans aucun loupé majeur.

Aujourd’hui, on regarde la carrière du groupe avec douceur et nostalgie. Les polaroids de No Code, le combat contre la politique de GW Bush. Avec la présidence Trump et le réchauffement climatique, Eddie Vedder a du grain à moudre comme quand il luttait contre Ticketmaster. Hier, on courait chez le disquaire pour découvrir les perles de Binaural. Aujourd’hui on est confiné et on découvre le disque derrière son écran. A 55 ans, Vedder a encore la capacité de nous faire trembler avec Superblood Wolfmoon comme en 1998 avec Do The Evolution.

Pearl Jam – Superblood Wolfmoon

Discographie

Sur ce onzième disque, Pearl Jam fait dans le Pearl Jam efficace. Seven O’Clock et Who Ever Said tracent la route d’un groupe en plein contrôle. Come Then Goes aplanit le trajet et évoque sûrement Chris Cornell. Rouleau compresseur d’intérieur (pour les concerts, on attendra), Gigaton tient la corde d’une discographie plus qu’exemplaire.

Pearl Jam - Gigaton

Gigaton de Pearl Jam est disponible chez Monkeywrench Records, Republic Records & Universal Music.
Pearl Jam sera en concert (ou pas) le 19 juillet 2020 à Paris, en tête d’affiche du festival Lollapalooza (Hippodrome de Longchamp).

Pearl Jam - Gigaton

Tracklist : Pearl Jam - Gigaton
  1. Who Ever Said
  2. Superblood Wolfmoon
  3. Dance Of The Clairvoyants
  4. Quick Escape
  5. Alright
  6. Seven O’Clock
  7. Never Destination
  8. Take The Long Way
  9. Buckle Up
  10. Come Then Goes
  11. Retrograde
  12. River Cross

Pearl Jam – Gigaton
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

La clairvoyance de Pearl Jam

Pearl Jam met fin à sept ans de silence avec une nouvelle tournée mondiale et surtout un album. Fait-il toujours aussi bon à Seattle ?
Liam Gallagher © Béranger Tillard

Ola pour Liam

Et si on assistait à la renaissance de Liam Gallagher en 2017 ? En 2009, il fracassait les guitares de son frère et entraînait la séparation de facto d’Oasis. Avec Beady Eye, Liam Gallagher avait fréquenté les petits salles parisiennes et avait dilapidé l’héritage d’Oasis. Le cadet des frères Gallagher s’apprête à publier son premier […]

Plus dans Chroniques d'albums

Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.
Nickwheeldon-gift

Nick Wheeldon – Gift

Nick Wheeldon nous a fait cette année un beau cadeau avec Gift, un classique instantané dès la première écoute pour les Fragile Minds dont on fait partie.
Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?