Photos : Gyslain.N & Berzer @ Salle des Rancy – 29.09.2023

Gyslain.N @ Salle des Rancy, Lyon | 29.09.2023
La salle des Rancy accueillait des artistes de la parole en chansons avec le duo Berzer et Gyslain.N en quartet de loosers magnifiques au grand cœur.

Gyslain.N a pris notre main, le cœur léger pour réconforter nos petites vies. Et nous avons marché pour découvrir les plus belles beautés du monde et offrir des lilas bleus sous la lune à Pinar Selek, victime d’un long acharnement politico-judiciaire depuis 25 ans par l’état turque. Un concert d’un brillant humaniste à l’âme sensible pour mieux danser sous les bombes ou nous mettre une Pata Pata dans la figure et nous mettre groggy de bonheur.

Gyslain.N

Discographie

Berzer

Photographe

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

gyslain-n-jemarche

Dandy cool !

L’homme aux semelles de vent. Gyslain.N veut aller plus loin, plus loin que le slam et la chanson. Il marche et nous on courre derrière son swing, son chapeau et son sourire !
Gyslain.N - Welcome

Bienvenue Gyslain.N

Découvert au tremplin du Kiwi Festival 2018 initié par la Maison pour tous Salle des Rancy à Lyon, Gyslain.N est en train d’aller Au bout de [ses] rêves et on s’évade avec lui.

Plus dans Concerts (live reports)

Alela Diane@ Espace Albert Camus (Bron) | 23.11.2023

Photos : Alela Diane @ Espace Albert Camus | 23.11.2023

Ah Alela ! Notre histoire d’amour se poursuit avec Alela Diane qui une fois de plus a soigné bien des maux en chansons avec ses deux formidables musiciennes sur la très belle scène de l’Espace Albert Camus de Bron près de Lyon.
63fe34c0bbf1d Thylacine-photostudio-crditsccilechabert

Le Tigre de Tasmanie en liberté dans la grande salle

Pour la dernière soirée indoor du 13ème festival Days Off, Thylacine investit la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris aux côtés de l’Orchestre national d’Île-de-France, dirigé par Uèle Lamore.