Vidéo : Grand Gamin – Constantine

Cédric de la Chapelle aime les voyages dont parfois il rapporte des joyaux comme feu Slow Joe. Il s'offre une escapade en solo du côté de Constantine, lui le Grand Gamin de la Croix-Rousse.

Grand Gamin nous emmène à Constantine en quête des origines. Son mantra d’eurodance des pentes de la Croix Rousse est peut être le remède à la xénophobie rampante et devrait être l’hymne du conseil constitutionnel. Les archives familiales sont ambiancées par le Kaléidoscope coloré de Peter The Moon pour un titre addictif qui fait danser l’arbre généalogique.

« Ces dernières années je me suis remis à faire de la musique seul. Sans parler. Sans discuter avec personne. Juste empiler les notes et les mots pour le plaisir de remplir le silence. En sont nées plein de chansons que je commence à partager aujourd’hui sous le nom Grand Gamin.

Ma première chanson s’appelle Constantine. Elle questionne les racines, l’héritage inconscient que chacun charrie, les générations qui nous précèdent puis nous quittent, le vide qu’elles laissent et le sens que tout cela revêt. Et toi d’où tu viens ? »

Grand Gamin – Constantine

J’ai jamais vraiment su qui tu étais
J’ai jamais vraiment su ce qui nous liait
J’ai jamais vraiment su d’où je venais
J’ai jamais vraiment su pourquoi j’étais là

J’ai jamais vraiment su comment te dire tu
J’ai jamais vraiment su pourquoi te dire oui
J’ai jamais vraiment su d’où je venais
J’ai jamais vraiment su pourquoi j’étais là

J’ai jamais vraiment su qui tu étais
Toi qui t’en vas.

C’est ici là
C’est ici là
C’est ici là que je suis
Mais c’est là bas
Mais c’est là bas
Mais c’est là bas que je rêve

C’est tout là bas que mon cœur me dit tu
Mais c’est ici qu’il attend d’exister
C’est ici que je n’ai pu le regarder
Mais c’est là bas que je suis quand je me tais

J’ai jamais vraiment su qui tu étais
J’ai jamais vraiment su comment te dire tu
J’ai jamais vraiment su ce qui nous liait
J’ai jamais vraiment su qui tu étais
Constantine

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Petervonpoehlmariemodianomarcdegroot

Peter & Marie

Capri ce n’est pas fini. Le couple Marie Modiano et Peter von Poehl sort leur deuxième album à quatre mains le 30 août chez Nest & Sound / Modulor. Capri. Ballad of the Spirits est gorgé de soleil et d’arrangements munificents.
Rome-anotherearlymorningsession

Tous les chemins…

Brûlée, c’est l’album caché de l’année. Oui, on aimerait qu’il y ait un peu plus de monde dans la Cabane comme l’on partage un grand cru avec ses amis. Comme l’on mange des ortolans en cachette.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.
Macca

When I’m 82 !

Paulo nous refait l’appel du 18 juin en annonçant pour son anniversaire deux dates à Paris à le Défense Arena le mercredi 4 et jeudi 5 décembre 2024.

Plus dans Son du jour

Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.
Adamwood-rainyvalley

Vidéo : Adam Wood – Rainy Valley

En ce 21 juin, Adam Wood chante sous la pluie pour cacher ses larmes avant de les sécher et d’être happy again avec un nouvel EP, Lucky Charm prévu pour début 2025.