Mogwai – How to be a werewolf

Après un CD/DCD Live et un nouveau label (Sub Pop), les vétérans écossais de Mogwai foncent toujours droit dans le mur du son avec un zeste d'électro et Paul Savage, le producteur de leur début.


Le gang de Glasgow revient avec un nouvel album qui remporte sans doute la palme du meilleur titre de l’année : Hardcore will never die, but you will, brève de comptoir piquée à un ivrogne à qui l’on refusait de vendre de l’alcool dans une épicerie. Ce septième album en 15 ans de carrière mêle les guitares rugissantes habituelles à des sonorités plus ambient avec du piano et des claviers synthétiques. La surprise vient de morceaux quasi dansants (enfin ce n’est pas Primal Scream !) avec des rythmes enlevés à faire plus que taper du pied ou hocher de la tête dans la fosse mais avec aussi des embryons de voix samplées au quatre coins du monde. Mogwai reste violent, planant, instrumental, bancal, aérien et quand on ferme les yeux les images défilent tels des wagonnets sur des montagnes russes ou à bicyclette avec James Bowthorpe, recordman du tour du monde à vélo sur le titre ci-dessous, How to be a werewolf qui rappelle Auto Rock.

Mogwai – How to be a werewolf

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « Mogwai – How to be a werewolf »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Mogwai-2021001-pleasecreditantonycrook

Mogwai bondissant

Mogwai annonce sa tournée française avec un nouveau titre, Boltfor et c’est très fort.
Mogwai - Ceiling Granny

Vidéo : Mogwai – Ceiling Granny

C’est sans doute le morceau le plus efficace du dernier album de Mogwai, As The Love Continues. Ceiling Granny est comme un ride en skate, plein de soif de vivre, de liberté, d’insouciance : un paradis perdu où l’on ne craint plus Satan et où l’on survit à sa jeunesse.
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.

Plus dans Son du jour

Jacquesloucel-michle

Vidéo : Jacques Loucel – Michèle

Non, Jacques Loucel (Cavale, Karimouche) ne bosse pas pour Parcoursup. Pourtant l’on suit avec justesse et finesse Michèle dans sa quête émancipatrice.
Johncale-howweseethelight

Vidéo : John Cale – How We See The Light

John Cale sera t-il celui d’où viendra la lumière ? 82 ans au compteur comme Sir Paul, il balance une bombinette pop comme pourrait faire un jeunot qui déclare sa flamme pour la première fois.
Louisecombier-jeveuxdanser

Vidéo : Louise Combier – Je veux danser

On ose l’affirmer, on aime Louise Combier. Pourquoi ? parce qu’on la suit depuis ses débuts et qu’on aime sa mue pop. Françoise vient de nous quitter mais Louise réunit les garçons et les filles par la main et elle répand l’amour sur terre et refait le monde.