Mogwai – How to be a werewolf

Après un CD/DCD Live et un nouveau label (Sub Pop), les vétérans écossais de Mogwai foncent toujours droit dans le mur du son avec un zeste d'électro et Paul Savage, le producteur de leur début.


Le gang de Glasgow revient avec un nouvel album qui remporte sans doute la palme du meilleur titre de l’année : Hardcore will never die, but you will, brève de comptoir piquée à un ivrogne à qui l’on refusait de vendre de l’alcool dans une épicerie. Ce septième album en 15 ans de carrière mêle les guitares rugissantes habituelles à des sonorités plus ambient avec du piano et des claviers synthétiques. La surprise vient de morceaux quasi dansants (enfin ce n’est pas Primal Scream !) avec des rythmes enlevés à faire plus que taper du pied ou hocher de la tête dans la fosse mais avec aussi des embryons de voix samplées au quatre coins du monde. Mogwai reste violent, planant, instrumental, bancal, aérien et quand on ferme les yeux les images défilent tels des wagonnets sur des montagnes russes ou à bicyclette avec James Bowthorpe, recordman du tour du monde à vélo sur le titre ci-dessous, How to be a werewolf qui rappelle Auto Rock.

Mogwai – How to be a werewolf

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !
1 réponse sur « Mogwai – How to be a werewolf »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Mogwai - Ceiling Granny

Vidéo : Mogwai – Ceiling Granny

C’est sans doute le morceau le plus efficace du dernier album de Mogwai, As The Love Continues. Ceiling Granny est comme un ride en skate, plein de soif de vivre, de liberté, d’insouciance : un paradis perdu où l’on ne craint plus Satan et où l’on survit à sa jeunesse.
Mogwai - As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.

Plus dans Son du jour

thewavepicturaces-flightfromdestruction3

Vidéo : The Wave Pictures – Flight From Destruction

Bain de jouvence. Même si The Wave Pictures a sorti régulièrement des albums dont deux en 2018, les retrouver c’est revenir en 2008 avec leur formidable Instant Coffee Baby, un temps où l’on croisait David Ivar, Stanley Brinks ou Coming Soon.