Catégories
Chroniques d'albums

Mogwai – As The Love Continues

Sorte de bizarrerie électrique à ses débuts, Mogwai s’impose aujourd’hui comme un grand fournisseur de chansons et endosse le statut de meilleur groupe écossais.

Au départ la concurrence était rude. Trop rude. Formé à Glasgow en 1995, Mogwai a occupé d’emblée la place du challenger qui tente vainement d’imposer son post-rock. Avec le temps, la concurrence a subi des dégâts irréversibles et surtout Stuart Braithwaite et Dominic Aitchison se sont ouverts au monde. Adieu le post rock pour le post rock. Depuis une dizaine d’années, les Mogwai se sont mis à écrire de vraies chansons qui les imposent comme une évidence.
Depuis Every Country’s Sun, Dave Fridmann a décidé de revenir derrière la console. L’Américain avait déjà produit Rock Action.
As The Love Continues fait la part belle aux guitares et fait se relever la nuit les fans de Ride. Après vingt-cinq ans d’existence, Mogwai tient sa revanche et peut-être un de ses meilleurs disques.
Le son d’As The Love Continues devrait offrir une nouvelle jeunesse à vos vieilles enceintes.

Mogwai – Ceiling Granny (Live from Tramway Glasgow)

Mogwai - As The Love Continues

As The Love Continues de Mogwai est disponible chez Rock Action Records / Pias.
Mogwai - As The Love Continues

Tracklist : Mogwai - As The Love Continues
  1. To The Bin My Friend Tonight We Vacate Earth
  2. Here We Here We Here We Go Forever
  3. Dry Fantasy
  4. Ritchie Sacramento
  5. Drive The Nail
  6. Fuck Off Money
  7. Ceiling Granny
  8. Midnight Flit
  9. Pat Stains
  10. Supposedly
  11. We Were Nightmares
  12. It’s What I Want To Do Mum

Mogwai – As The Love Continues4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
3 réponses sur « Mogwai – As The Love Continues »

Comment dire… Il y a 25 ans, Mogwai ressemblait à du Wedding Present sans les mélodies. Ce qui faisait leur force, la puissance sonique palliant la pauvreté mélodique. Depuis que Mogwai a découvert la mélodie, le groupe ressemble à un Wedding Present au petit pied. Alors, on en reste là ou on continue ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Mogwai @ Musilac 2011

Mogwai atomise tout sur son passage

Les Mogwai, qui sont devenus des gens fréquentables depuis quelques années déjà, n’arrêtent pas de sortir des disques. Personne ne sait où ils vont s’arrêter. Expatriés aux États-Unis, les Écossais s’apprêtent à publier la bande originale qu’ils ont composé pour le film Atomic: Living In Dread And Promise last summer de Mark Cousin.
Les Courts Concerts du Court

Grand plateau pour les Courts Concerts du Court-Métrage

Les Courts Concerts du Court Il fut un temps où Clermont fut sacrée bêtement capitale du rock alors que c’est bien sûr la capitale française du court métrage avec un festival international qui a vu éclore les plus grands réalisateurs. La 37ème édition (si, si !) aura lieu du 30 janvier au 7 février et…
Mogwai – Music Industry 3. Fitness Industry 1.

Mogwai – Music Industry 3. Fitness Industry 1.

Mogwai – Music Industry 3. Fitness Industry 1. Début décembre, Mogwai sortira Music Industry 3. Fitness Industry 1., un EP qui combine trois chansons inédites issues de l’enregistrement de leur dernier album Rave Tapes et trois remixes.
Mogwai @ Musilac 2011

Mogwai ne craint pas l’eau !

Timber Timbre et Mogwai partageant la scène aux Nuits de Fourvière, c’était un peu l’alliance de la carpe et du lapin. Et Pourtant… Mogwai @ Musilac 2011

Plus dans Chroniques d'albums

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…
Brisa Roché & Fred Fortuny - Freeze Where U R

Brisa Roché & Fred Fortuny – Freeze Where U R

A ma gauche, Brisa Roché, chanteuse américaine installée à Paris depuis quelques années. A ma droite, Fred Fortuny, musicien ayant travaillé avec une kyrielle d’artistes dont Da Silva. Au milieu, ce disque, Freeze Where U R, qui réchauffe les cœurs et qui a le parfum des notes de Carole King.
Kiwi Jr. - Cooler Returns

Kiwi Jr. – Cooler Returns

Pour les radins qui ont refusé de débourser une vingtaine d’euros pour Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983 – 1987 (Captured Tracks), les Kiwi Jr. représentent la solution de secours et l’ultime chance de se rattraper. Pour une dizaine d’euros, Cooler Returns, le nouveau disque de ces Canadiens promet beaucoup et donne……
Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Anti Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…