Aril Brikha : Deeparture In Time Revisited

Aril Brikha, l'irano-suédois, le premier et le seul je pense a avoir signé chez Transmat décide de nous offrir à nouveau son album fondateur agrémenté de matériaux inédits composés entre 1995 et 1999.

« Deeparture In Time  » fait partie de ces albums fondateurs d’une époque et d’un lieu. En effet, on reconnait immédiatement le son de Detroit si cher à mes oreilles dans toute sa splendeur et son émouvante beauté. Le musicien, tel un orfèvre, construit patiemment ses titres en y apposant toute une palette de sons : claviers soyeux, sonorités acides discrètes, nappes atmosphériques planantes. Le tout forme un ensemble homogène auquel il est difficile de résister. Le plus amusant dans l’histoire est que ce disque sorti en 2000 n’a pas pris une ride et que près de 11 ans après sa parution il sonne toujours aussi frais et actuel. L’histoire dit encore que Aril Brikha a découvert la musique électronique en écoutant Depeche Mode, Front 242 et Jean-Michel Jarre avant de connaître la musique de Robert Hood et UR.

Aril Brikha : Deeparture In Time Revisited

N’ayant pas de réponses dans son pays, la Suède, il se décide à envoyer une maquette à Derrick May qui emballé décide de sortir son premier maxi « Art Of Vengeance » sur Fragile et par la suite l’album sur Transmat qui servira de pierre fondatrice à toute la relève de Detroit. La boucle et bouclée puisque « Deeparture In Time Revisited » sort aujourd’hui sur son propre label répondant au nom de son premier maxi. En tout cas, si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas danser sur le magnifique triptyque qui clôture le premier disque « Groove La Chord », « Headhunter », « Read Only Memory » c’est que vous êtes paraplégique ou sourd.

Brikha - Deeparture In Time Revisited

Aril Brikha – Groove La Chord

Aril Brikha : Deeparture In Time Revisited
9/10

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Sombre Magenta

Sombre Magenta

Magenta donnera un peu d’amour le jeudi 22 septembre au Radiant-Bellevue à Caluire près de Lyon.
Berceau des Volontés Sauvages

On s’évade avec le BVS !

You must look up at the comet ! Le BVS n’est pas le Gepan mais le Berceau des Volontés Sauvages, duo néo-kraut & drones lyonnais.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.