Catégories
Chroniques d'albums

The Sand Band – All Trough The Night

La belle Liverpool accouche de nouveau d’un groupe prometteur. Mais on sait déjà par avance qu’ils feront, comme les Coral ou les Pale Fountains avant eux, une carrière discrète. Depuis les Beatles, les groupes des docks mangent la poussière. Et c’est l’affreuse Sheffield ou la téméraire Manchester qui remporte à chaque fois le trophée.

Et ce n’est pas les chansons de All Trough The Night qui vont permettre au duo Mac Donnell/Marmion de passer en rotation lourde sur les radios anglaises. Discrètes et sombres, elles se savourent au coin du feu avec un vieux bourbon.

The Sand Band – Set Me Free

Un vrai travail d’orfèvre. A l’ancienne. The Secret Chord a la capacité de faire pleurer un pub rempli à ras bord,  Burn The House/Hourglass peut foutre le bourdon à n’importe qui.

Discographie

Monocorde, la jeune oeuvre des Sand Band est un petit bijou immaculé qui navigue de port en port. La presse anglaise les a encensés et un petit malin ne s’y est pas trompé : Noel Gallagher les a recrutés pour son futur album. Manchester et Liverpool. The Sand Band‘ll never walk alone.

The Sand Band - All Trough The Night

The Sand Band - All Trough The Night

Tracklist : The Sand Band - All Trough The Night
  1. Set Me Free
  2. To Be Where You Are
  3. Song That Sorrow Sings
  4. The Secret Chords
  5. Open Your Wings/Interlude
  6. The Gift & The Curse
  7. Someday The Sky
  8. Burn This House/Hourglass
  9. All Through The Night
  10. If This Is Where It Ends

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !
4 réponses sur « The Sand Band – All Trough The Night »

Même sans whisky d’ailleurs, ce groupe ce savoure très bien ! Très joli clip, excellente découverte… Que dire de plus ? Si ce n’est rendre grâce à mon DJ préféré par rapport au constat que tu fais dans ton introduction, Louis : en effet, comme on peut le lire également sur YouTube, « The Coral are so underrated »… D’ailleurs, j’ai commencé le 31 décembre, et de concert avec Zebra, je compte bien poursuivre prochainement ma mission d’évangélisation Coralienne ! ;)

Et finalement, c’est là qu’on se dit que le split d’Oasis avait sans doute du bon : puisqu’aujourd’hui en 2011, le son que nous propose Liam reste tout aussi excellent sans son frère, et sachant la révélation que tu viens de nous faire sur ce dernier… ce n’est donc pas tant la mort d’une légende du rock britannique à laquelle nous avons assistée le 28 août 2009, que le point de départ de sa double renaissance ! Tout aussi positive qu’un redoublement ;-) Enfin… à défaut d’avoir encore ouï les premières productions de Noel, on se doute tout de même, qu’en s’entourant d’un groupe aussi talentueux que The Sand Band… Affaire très prometteuse à suivre !!

Ouh pinaise, j’avais pas vu tout à l’heure, « l’affreuse Sheffield » : Non sérieux… Parole d’honneur d’Émouvu… Tu peux pas descendre à ce point-là les Arctic Monkeys !!!

Je vise large avec Sheffield. Mais ils sont concernés. Les Arctic Monkeys ont tellement éclipsé de groupes: des mauvais comme des bons… Mais un petit tacle en vitesse. Ils ont combien de chansons « correctes » au compteur les Monkeys? Ça pèse pas très lourd..

Sinon je suis d’accord avec toi. Beady Eye n’est pas un truc à la ramasse. Exception faite de Beatles and Stones, pour le moment, Junior a tout bon. Pas un chef d’oeuvre mais un disque honnête et qui a les reins solides.
Quant à Noel, on risque d’attendre encore quelques mois…
Un vrai commerce le split des Gallagher: le batteur de The Sand Band joue aussi pour Miles Kane (faut bien bouffer)…il a joué sur l’album solo de Noel et ouvrira les concerts de Beady Eye avec Kane..

Formidables toutes ces connexions… Y a bien pire pour certains, comme moyens de subsistance ! Alors dans le cas présent, que demande le peuple !!

Par contre, toujours pas d’accord concernant Alex Turner et ses copains… enfin, tout dépend de ta définition d’une chanson « correcte » ! Mais de mon point de vue, ce serait plutôt le nombre de leurs chansons ratées qui pèse pas très lourd… et encore, j’ai beau essayer de me creuser les méninges depuis 5 à 10 minutes, j’en vois aucune, comme ça, spontanément… Faudrait que je ressorte mon « Humbug » tiens, excellente idée ! ;-)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

The Sand Band

En avant avec The Sand Band !

Publié il y a dix ans sur feu Deltasonic, le premier disque de The Sand Band bénéficie (enfin) d’une réédition en vinyle grâce à Heavenly Recordings.

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.