Sna-Fu – Mighty Galvanizer

Sna-Fu – Mighty Galvanizer Le groupe s'appelle Sna-Fu mais est aussi connu comme : Le groupe le plus suédois de France et Grand Désordre Orchestre. Si vous ne m'en voulez pas, je garderai Sna-Fu, bien que Grand Désordre Orchestre lui sied à merveille. Sna- Fu donc, fort d'un Maxi et d'un premier album paru en 2007, Sna-Fu revient sur le devant de la scène avec Mighty Galvanizer sortit le fin 2010.

Sna-Fu

Ce nouvel opus s’ouvre sur The Gun un morceau prog rock matiné de punk, Numbers Metal y va complètement dans le métal hardcore profondément 90’s; Leaf est  brut et immédiat, Firefriend à quelque chose de Mr Bungle sur le début, pour retomber dans quelque chose de plus convenu, mais relativement efficace. Le break de Bang Bang lorgne aussi du côté de Mr Bungle et se finit en jolie bordel brinquebalant et halluciné. Asa No Mezame, commence avec une langueur de gueule de bois matinale et la dépression qui peut aller avec, puis réveille une rage lattante. Etc, etc…

Bref, Sna-Fu oscille entre un metal de bonne facture, brut de décoffrage et des tentatives moins évidentes aux breaks bien sentis, qui sont comme autant de respirations dans un album plein de puissance (Et qui accessoirement lui permette de ne pas tomber dans la facilité). Sna-Fu sonne comme un joyeux bordel organisé, assez diversifié pour plaire aux écoutilles qui ne sont pas nécessairement des férus hardcore de métal. Avec ce qu’il faut de rage un peu primal pour être jouissif.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

JUNON-HD @Eloi Casellas

[Crossroads] 5 questions à … Junon

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Junon en concert le mercredi 8 septembre au Crossroads Festival. Ecouter Junon en septembre prolongera votre été ou fécondera votre rentrée. […]

[EXCLU] 5 questions à … LohArano

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de LohArano, la tempête musicale qui s’est levée sur les côtes de Madagascar et déferle en France ce jour avec un clip […]

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.