Im Takt – Im Takt (E.P)

im takt - im takt Après avoir été sacré lauréat du tremplin Jeunes Charrues 2010, le groupe Brestois Im Takt sort son premier E.P éponyme le 4 avril.

Im Takt

Pas de circonvolutions inutile, le trio entre dans le vif du sujet dés le départ. L’E.P s’ouvre sur un Afrika très rythmique où les voix ne sont là que pour ponctuer l’invitation manifeste à la danse. Le tour de piste continue avec un Vampyre plus métallique, Avec Fat Billy, le virage est électronique, les sonorités se font plus synthétiques, et les guitares plus folles ; sur un morceau qui n’est pas sans rappeler ce que pourrait un faire un Broken Social Scene. Quelque chose qui rappelle l’urgence et la tension de certaines composition du groupe canadien. Et que l’on retrouve aussi sur Buttons le tout agrémenté de drones de débuts de journées.

Finalement sur cet E.P, les morceaux fonctionnent par paire. Avec Afrika et Vampyre, Im Takt nous offre des morceaux organiques, viscéraux, Sur Fat Billy et Buttons, les ambiances sont plus urbaines. Mais le dénominateur commun de ces quatresmorceaux c’est l’invitation à la danse, et une énergie qui font décoller les pieds du sol de façon quasi automatique.

Chez Im Takt, tout est centré sur la musique, la mélodie qui fait mouliner les bras et les rythmiques binaires qui font sautiller. Exit les paroles « pour meubler ». Si vous aimez BSS, Holy Fuck, !!! (Chk, Chk, Chk)… Vous aimerez l’electro dansante d’Im Takt.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.
Brisa Roché & IX

I want my BRMD !

Attention. Alerte OMNI. Brisa Roché & IX (prononcer ixe nous précise t-on) bousculent le dress code musical avec leur « Heavy Dreaming pop » qui ne rentre pas dans les cases.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.