Tin Man : Perfume

Tin Man
Loin de toutes considérations mercantiles permettant de sortir LE single qui les fera toucher le jackpot, certains artistes continuent envers et contre tous de créer une musique aux antipodes du son de l'époque.


C’est le cas de Johannes Auvinen aka Tin Man qui ne s’est jamais vraiment remis de la musique de Larry Heard circa 1989.

Tin Man

La grosse limite de la TB 303 est que de quelque façon que vous en serviez le son qui va en sortir sera à peu près toujours identique, c’est ce son qui est à la base du premier, ça j’en suis moins sûr, titre acid, le justement bien nommé « Acid Tracks » de Phuture. Tin Man, après avoir composé quelques belles plages acid sur les maxis « Acid Acid », « Keys Of Life Acid » & « Love Sex Acid » sort ces jours ci chez Salon Records le joliment titré « Perfume ». Sur son album le californien s’éloigne du dancefloor, tout comme sur le maxi sorti en 2009 « Cool Wave », pour se faire plus introspectif et nous propose ce qu’on pourrait appeler à défaut de terme plus approprié de l’acid de salon. J’en vois déjà qui font la moue et préférerait opter pour le vocable tellement galvaudé d’acid-jazz ou pire celui d’acid-lounge, désolé moi le lounge ça me fait penser à Claude Challe ou Stéphane Pompougnac et je suis contre toute cette soupe infâme servie aux bobos en mal d’exotisme. Tin Man en profite su sa chaîne youtube pour nous balader à travers son monde entre David Lynch et Bill Viola au moyen de ses vidéos bricolées avec deux bouts de ficelle. Avec ses comptines synthétiques parlées plus que chantées, Johannes Auvinen se pose comme le premier crooner post-acid et ça c’est une bonne nouvelle.

Tracklist
1: Burnt Sugar
2: Revenge
3: Good Stuff
4: Invisble Man
5: Lost in L.A
6: Love Sick
7: Electric Blue
8: Mona Lisa
9: Perfume
10: Rockers Ravers



Cela pourrait vous intéresser

Arigatomassa

[EXCLU] Domo Arigato Massaï !

Arigato Massaï invite Marilyn, Josephine, Venus, Audrey, Elisabeth et bien d’autres pour les chœurs de son nouveau titre, P.W.Y.H.D.
Streaker-lumire

Vidéo : Streaker – Lumière

Notre aventure avec Streaker démarre avec un titre ou plutôt un manifeste, Fleur Pute et son clip génial réalisé par Bastien Bron (Das Playground). Courir tout nu et léger, une bien belle idée avant de se faire plaquer par un stadier.
Ghoster-cramei

Crame brûlée !

Vous n’aviez rien à écouter ce soir dans votre voiture en roulant les fenêtres ouvertes aux environs de 22 heures ? Le duo Ghoster mettra le feu à votre soirée avec Crame I qu’il nous offre en exclusivité.

Plus dans Chroniques d'albums

Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.
Nickwheeldon-gift

Nick Wheeldon – Gift

Nick Wheeldon nous a fait cette année un beau cadeau avec Gift, un classique instantané dès la première écoute pour les Fragile Minds dont on fait partie.
Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?