Zomby : Dedication (Japanese Edition)

Zomby : Dedication (Japanese Edition) Il parait qu'une édition japonaise de "Dedication" est sortie avec non moins de 10 titres en plus. On la trouve facilement un peu partout en digital ou en CD.

Zomby

J’aime bien Zomby depuis qu’il m’a demandé où j’étais en 92, du coup j’ai pu lui répondre que je prenais part à quelque chose d’unique et qui n’arrive sûrement qu’une fois dans la vie. « Dedication » est l’album de la réflexion et du repli sur soi, beaucoup plus sombre et introspectif. Cette addition de nouveaux titres tombe à point nommé car on y retrouve ce qui faisait le charme de son premier album, à savoir une musique insouciante et hédoniste en diable qui va vous donner une furieuse envie de ressortir vos sifflets.


Discographie

Cela pourrait vous intéresser

Resident Advisor top 2011

RA Top’s 2011

Resident Advisor publie en cette fin d’année son classement des albums, des tracks, des compilations, des labels, des dj’s qui ont fait 2011.
Zomby - One foot ahead of the other

Zomby – One foot ahead of the other

Zomby a un journaliste anglais qui lui demandait sa photo lui a envoyé la photo d’un homme dans une forêt avec une pyramide-œil en lieu et place de la tête. Il semblerait qu’il faudra se contenter de cette image pour le moment.

Plus dans News

Pomme Consolation

Enfants du maïs

Une Pomme dans un jardin, quoi de plus logique. C’est le morceau qui ouvre son nouvel album consolation après une brève introduction et qui nous plonge dans la farandole de notre propre enfance.
Station44radiosilence

Silence radio

Bleu le nouvel EP de Station 44 sort demain, en attendant on écoute Radio Silence le premier titre de ce duo charentais.
Hermanosgutierrez

Brothers in arms

Offrez vous à peu de frais les grands espaces grâce aux frères Gutiérrez qui ont enregistré leur nouvel album, El Bueno Y El Malo dans les studios Easy Eye de Dan Auerbach.
Dasilva-lessence

Da Silva pas mort !

il y a du Munch dans ce cri de Da Silva, dans cette essence qui risque de bientôt s’enflammer à moins de s’envoler loin de notre bazar cacophonique pour retrouver la mère nature.