Herzfeld réédité

On croule sous les nouveautés et l’on oublie parfois les rééditions de disques rares, diligentées par des passionnés du vinyle.

Herzfeld, c’est Malcolm Eden chanteur guitariste de feu McCarthy à la fin des années 80. Marqué par la découverte du marxisme durant ses études, il écrit des chansons et non pas des tracts revendicatifs. « C’est alors que l’idée de « ventriloquisme musical » m’est venue : il s’agissait d’incarner des individus dont je désapprouvais les idées dans le but de les discréditer de l’intérieur. La plupart des chansons de McCarthy et de Herzfeld reposent sur ce concept. » Mais les années 90 seront fatales à Herzfeld, la lutte des classes est quasi terminée avec la disparition des ouvriers, « j’étais un peu plus âgé, je m’étais installé en France, j’avais un métier et une famille. » Les revendications s’éteignent même si les problèmes demeurent, la musique doit rester une affaire de jeunes même s’il faut des plus âgés comme Alexandre Rigal pour faire redécouvrir des pépites égarées. The Sack sort donc pour le fêtes de fin d’année et le premier 45t de Herzfeld, Two Mothers suivra en janvier avec deux titres supplémentaires. Faites-vous plaisir avec un disque et des titres aux thématiques très actuelles comme The Stock Exchange speaks ou Hang ’em high que vous pouvez écouter ci-dessous.

Herzfeld - The Sack

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Plus dans News

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.