IOTDXI
Le cheval n’est pas mort, il n’a pas encore livré sa dernière course. Après une pause de plusieurs années me semble-t-il R&S Records est venu se rappeler à notre bon souvenir. Ces derniers temps ont vu fleurir des rééditions bienvenues, Derrick May, Aphex Twin, Model 500 et certains vinyles sont encore pressés. Renaud et Sabine les deux fondateurs ne sont plus là puisque le label s’est établi à Londres et est managé par Andy Whittaker et Dan Foat.

Le label fondateur d’un certain son européen des débuts de la techno, des raves ne s’est pas endormi sur ses lauriers et a permis ces dernières années l’éclosion de nouveaux talents, Pariah, James Blake, Lone, Blawan, Space Dimension Controller. « IOTDXI » propose donc une rétrospective bienvenue permettant à ceux qui ne connaissent pas encore de vite découvrir ce label toujours aussi excitant.





Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

TINALS 2019

Ça c’est TINALS !

Qu’importe les ‘ronchondoillons’, le TINALS demeure le festival indé incontournable du début de l’été. Malgré le succès et les tentations que cela aurait pu entraîner, ce festival a conservé sa philosophie exprimée dans sa profession de foi : « une programmation dictée uniquement par les coups de cœur dans un cadre verdoyant. De la musique avant…
Lone : Crystal Caverns 1991

Lone : Crystal Caverns 1991

Lone : Crystal Caverns 1991 Sur Discogs parfois on trouve de véritables pépites d’or laissées par de parfaits inconnus, ainsi concernant Matt Cutler, une personne a écrit « Imagine Boards of Canada caught in a space funk time continuum. ». Je n’aurai pas de plus joli définition pour caractériser la musique de Lone tant celle ci me…
Bleep : 100 Tracks 2011

Bleep : 100 Tracks 2011

Après Resident Advisor c’est au tour de Bleep, le magasin en ligne de Warp, de compiler sa liste de 100 meilleurs titres de cette année.

James Blake, un cas de conscience ?

Il aura été une des sensations de 2011 pour beaucoup, James Blake avait repris Feist, collaboré avec Bon Iver, était nommé pour le Mercury Prize comme Antony Hegarty en 2005 mais ne l’a pas eu, le clip de sa reprise du standard de Joni Mitchell avec Rebecca Hall fait se pâmer la planète musicale.
chronique : James Blake – James Blake

James Blake – James Blake

3,5/11*. Non je ne me suis pas mise soudainement à noter les albums que je chronique. Mais si je jouais à la maitresse de classe, je pourrais annoter son bulletin comme suit: L’élève Blake est appliqué, studieux, mais n’arrive pas toujours au but. Doit poursuivre ses efforts.

James Blake : Klavierwerke

On pourra crier au génie à l’écoute de la musique de James Blake ou bien au contraire crier à l’imposture. C’est selon… Ce qu’on ne pourra retirer à l’Anglais c’est de bénéficier d’une solide culture musicale. En effet, « Klavierwerke » nous apporte des réminiscences de Debussy, Burial, Kid 606 voire Ravel.

Plus dans News

L’Incandescence selon Lonny

À l’écoute du titre Incandescente, une conclusion s’impose dès les premières notes : Lonny a raccourci son nom de scène mais a augmenté son talent.
Eels © Fabrice Buffart

The Eels are alright ?

Eels annonce la sortie de son nouvel album, Earth to Dora le 30 octobre avec un nouveau titre, Are We Alright Again.

Le roi Tweedy

Wilco réédite Summerteeth et Jeff Tweedy annonce un nouveau disque solo. Que demander de plus ?
ACR

ACR, c’est fou !

Qui l’eût cru, après douze ans de disette, le groupe de post-punk de Manchester A Certain Ratio revient avec un nouvel album, ACR Loco le 25 septembre 2020 chez Mute.
Matt Berninger- Serpentine Prison

Figer le temps avec Matt Berninger

Matt Berninger possède une voix reconnaissable entre toute qui a le pouvoir de guérir ou du moins d’apaiser les blessures de l’âme et les déceptions amoureuses. Il nous aide à nous souvenir une seconde de plus des bons moments.