Programmation des Trans musicales 2011 Rennes sera pour la 33ème année la capitale de la musique innovante et non marketée les 1er, 2 et 3 décembre prochain. Trans, trans genre, trans générationnel, trans époque, trans frontalier, et au final transmutation. Un festival ouvert non pas sur demain mais sur après demain qui propose une vraie alternative au mainstream rampant.

Trans Musicales 2011

Il est bien sûr impossible de détailler le programme des Trans 2011 et la centaine d’artistes qui vont se produire dans une dizaine de lieux différents. Petite revue d’effectif picorée au hasard, enfin pas tant que cela…

Pour commencer Robert Pesut, alias Magnifico (01/12 à minuit – Liberté), très connu en Slovénie, un peu moins ici, c’est l’occasion découvrir son Xème degré :

Poursuivons avec Christine (01/12 à 2h30 – Liberté), rien à voir avec feu House of Love, mais si vous aimez les séries Z et les beats agressifs, vous serez comblés :

https://www.youtube.com/watch?v=ai3neZrCzuo

Enchaînons avec les autochtones qui affole la toile et la presse, les rennais de Juveniles (02/12 à 14h30 à l’Ubu), rythmiques martiales, synthés glacés, voix d’outre-Manche et d’outre-tombe à la New Order qui clament fièrement, We are young :

Les québécois de Galaxie (03/12 à 22h15 – Hall 3) feront rugir leur Tigre et Diesel :

Pendant que les Mancuniens de Janice Graham Band (03/12 à 1h30 – Hall 3) feront peut être le casse de ces Trans avec ce Robbery qui sonnent comme le meilleur des Specials, 4 mômes plein de morgue qui vont vous retourner assurément la salle :

Retour au calme (enfin presque) avec Isbells (02/12 à 18h au 4 Bis), le Bon Iver belge, et sa folk écolo :

Plus planant et psychédélique, les Haight Hashbury (02/12 à 18h30 – La Cité) ressuscite le Jefferson Airplane tout en étant de Glasgow :

Sallie Ford & The Sound Outside (02/12 à 19h45 – La Cité) ne jurent que par le blues et le rockabilly, la chanteuse est un mustang fougueux pas près d’entrer au carmel, c’est à la fois suranné et moderne :

Daniel Darc trouve André Breton chiant et préfère Jacques Rigaut ou Antoine Blondin, soit. Les anglais de Breton (02/12 à 21h45 – Hall 9) eux n’aiment pas la Bretagne mais le pape des surréalistes et sortent aujourd’hui 21 novembre leur album Other People’s Problems : allez, hop tous à confesse !

Fuel Fandango (02/12 à 1h35 – Hall 3) vient d’Espagne et propose un trip-hop propre à séduire los màs indignados de la puerta del sol :

On attend avec impatience le 3ème album des Stuck In The Sound dont le dernier clip nous Poursuit et revisite notre filmo d’ado :

Le canadien Colin Stetson (02/12 à 00h20 – Hall 4) a collaboré avec Tom Waits, Bon Iver, Arcade Fire ou encore TV on the Radio. Mais c’est surtout un instrumentiste virtuose entre free jazz, musique concrète et pop hardcore. Il invente de nouveaux sons, pratique la respiration continue quand il joue du saxhorn, de la clarinette ou du cor, improvise souvent, expérimente tout le temps. Bref, une expérience quasi chamanique où la musique vous transperce de ses brames stridents : Chapeau bas !

https://www.youtube.com/watch?v=HKcilfL2aFc

Ils viennent de Caen et ont des tripes, ce sont les Jesus Christ Fashion Barbe (03/12 à 15h40 à l’Ubu), un power trio assez sain qui à de l’esprit et prêche le Lo-Folk n’ Roll :

https://www.youtube.com/watch?v=3Lziuna2uzE

Elles enregistrent leurs chansons dans une vieille usine de Copenhague et nous invitent au voyage en solitaire, si vous aimez les toques en fourrure, les bulles et les montagnes en carton pâte, Giana Factory (03/12 à 18h au 4 Bis) vous siéra :

Joueront-ils, joueront-ils pas ? Les tom pouces frère et soeur de Carbon Airways, à peine 30 ans à eux deux subissent l’anathème stupide du préfet du Jura, précédemment délégué pour, cela ne s’invente pas, l’égalité des chances. Espérons qu’Enguérand et Eléonore pourront balancer leur rage et montrer qu’ils sont loin des Tiny Masters Of Today.

Et pour finir, certainement l’évènement de cette 33ème édition des Trans Musicales de Rennes 2011 avec 5 soirées à L’Air Libre dédiées au label clermontois aux doigts d’or, Kütu Folk. Du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre, toutes les pépites du label joueront individuellement et finiront la soirée dans un sabbat mélodique en copulant allègrement musicalement. Vous retrouverez ainsi les fleurons du label, The Delano Orchestra bien sûr, Saint Augustine qui enregistre le futur album de l’année prochaine, les thaumaturges Hospital Ships, les stratosphériques Evening Hymns dont on attend les yeux brillants la prochaine galette d’ici peu, le foutraque Soso, la nouvelle recrue kIM NOVAk, l’étudiant Zak Laughed, le bancal et goûteux Pastry Case et les deux diamants bruts aux EP qui laminent la concurrence, Dempster Highway et Garciaphone.

Difficile pour illustrer de choisir un titre, un groupe, alors pourquoi pas un album, mis en image par le chef d’orchestre du Delano et de Kütu Folk Records, Alexandre Rochon :

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

VAPA

5 questions de plus à … VAPA

En répondant à nouveau à nos questions, vous aurez votre propre avis sur VAPA. Avec son nouveau clip, Viscéral, on a envie de dire vas-y VAPA. Viscéral, qui se rapporte aux viscères, qui les contient : cavité viscérale. Qui vient des profondeurs de l’être : une haine viscérale. Avec VAPA, c’est la poésie qui sort […]
Les Louanges - La nuit est une panthère

Vidéo : Les Louanges – La nuit est une panthère

Les Louanges c’est la relève québécoise de la pop en français à qui l’on tresse déjà des lauriers puisque Vincent Roberge vient d’être sacré ‘Révélation de l’année’ au denier GAMIQ (Gala de l’alternative musicale indépendante du Québec).
Ryder The Eagle - The Picture

Vidéo : Ryder The Eagle – The Picture

“La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime.” écrivait Victor dans L’Homme qui rit. La perte de l’être aimé est sans doute ce qu’il y a de plus violent mais fait écrire une sacrée belle chanson.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.