Bain de jouvence pop avec 49 Swimming Pools

49 Swimming Pools au Café de la danse 49 Swimming Pools sera en concert au Café de la Danse à Paris le 1er mars accompagné par le formidable Olivier Perez alias Garciaphone, révélation des Trans 2012.

49 Swimming Pools

Les 50 premiers acheteurs d’une place pour cet évènement se verront offrir le 1er album de 49 Swimming Pools. En attendant ils vous envoient beaucoup d’amour et des couvertures pour supporter les frimas de l’hiver.

49 Swimming Pools – Automatic love

49 Swimming Pools – You’re too sentimental

Garciaphone

Gaciaphone – Blankets

Gaciaphone – Hunger

Gaciaphone – Tornadoes

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

The Apartments - No Song, No Spell, No Madrigal

Et Pascal Blua exposa

Pascal Blua exposera du 3 au 22 février dans le cadre du festival Hibernarock à Aurillac une sélection de ses travaux graphiques pour la musique.
Melville

[1998 – 2018] Notre amour pour Melville

Il y a des disques qu’on a beaucoup écoutés et qui ne comptent pas. Il y a aussi des disques qu’on a écoutés au final assez peu mais qui ont beaucoup compté. Est-ce que l’amour restera ? fait partie de la seconde catégorie. Ce disque, enfant prodige des Melville, combina le sens du détail des […]

Garciaphone impressionne

Après nous avoir impressionné avec l’un des plus beaux disques de 2017 (que l’on écoute toujours en 2018), voilà que Garciaphone publie un joli clip avant de jouer quelques concerts.
Garciaphone - Dreameater

Garciaphone – Dreameater

Bon, autant le révéler sans ambages, le nouveau disque de Garciaphone, la pépite la plus précieuse du Klondike auvergnat est sublime.

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.