Coffin On Tyres au Glad Stone Fest @ Le Klub

Coffin On Tyres au Glad Stone Fest @ Le Klub, 25 mars 2012 Tatouages abondants, tenues noires et chemises de bucherons aux abords du Klub. Les basses qui s’échappent de l’entrée appâtent l'amateur de gros rock. Cet après midi et jusqu'à plus de minuit, c'est la quatrième édition du Glad Stone Fest. L'ambiance est détendue et bon enfant. On ne s'énerve que sur scène ou pour les pogos.

Coffin On Tyres

Coffin On Tyres sortait leur album Red en digital le 3 Février. Ils sont stoner dans les canons du genre. Des basses lourdes, desquelles se dégagent sans peine les mélodies. Et des déferlements à la puissance métal, portés tout à la fois par les instrus et la voix claire et profonde de Geoffrey Codant. Quand le groupe pousse la foule à coup de riffs, elle ne tardera pas à se lancer dans un pogo forcené. Les plus timides fuient. Et ce ne sont, ni les plus féminines, ni les plus frêles. De break de batterie en solo de guitare, le show gagne en puissance et en sueur, le son se fait de plus en plus dense. Le set s’achève sur deux nouveaux morceaux au riff blues, ponts saturés et à la ligne de basse lascive. Coffin On Tyres offre un set jouissif.

Derniers pogos, dernières gouttes de sueur, de bière et de sang. Le sourire aux lèvres et la mine détendue, le public s’en va fumer une clope, recharger son verre de bière, avant la suite des festivités. Puissance, hargne, force et colère. Ils ne sont pas la pour enfiler des perles et tous les groupes de ce soir dégaines sections rythmiques et grosses guitares pour faire headbanguer et transpirer l’assistance.

Date : 25 mars 2012

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Vous avez aimé ? Partagez !
2 réponses sur « Coffin On Tyres au Glad Stone Fest @ Le Klub »

Merci encore mille fois à Glad, au crew, aux autres groupes et au public pour cette ENORME soirée !!! On remet ça très vite ! Et merci à toi Queen Mafalda pour ce petit live report ;)

A bientôt en live.

Fab

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Concerts (live reports)

Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
molsemrahal-06sk

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.
The Pale Fountains

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait […]