clip : Joseph Elm – Bees

Joseph Elm - Bees
Finie la pluie, bonjour le soleil et les arbres de vie. Une lente et inéluctable montée en puissance vers des sommets quasi mystiques, un voyage intérieur : "Here is another attempt to grasp the way Portland acts on me. Portland is a bee, or a tree, or reverb itself. It may be real darkness, too. Maybe just everything at the same time. At least I tried." révèle Joseph Elm...

Joseph Elm

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Joseph Elm - Guéry Lake

Vidéo : Joseph Elm – Guéry Lake

Joseph Elm est le lucky Luke auvergnat, le lonesome musicien qui aime randonner au large de la Bourboule pour mieux poursuivre son introspection musicale, Julien Sorel gobant les nourritures terrestres, white diamond préférant le lac de Guéry à la cascade de l’ogre Herzog tout en attendant de pieds fermes les barbares du monde honni de […]
Vidéo : Lotus Plaza - Black Buzz

Vidéo : Lotus Plaza – Black Buzz

Lotus Plaza, c’est le projet solo de Lockett Pund, guitariste de Deerhunter. Il vient de sortir un deuxième album, Spooky Action at a Distance. Black Buzz chanté d’une voix de baryton dans un tempo lent est influencé par le grand Lee Hazlewood et narre les ravages d’une addiction et sa libération dans un bain salvateur […]
Joseph Elm - The Wave

clip : Joseph Elm – The Wave

Joseph Elm poursuit son périple avec cette vague qui gronde lentement mais inéluctablement et finit par nous emporter.

Plus dans Son du jour

Bethgibbons-reachingout

Vidéo : Beth Gibbons – Reaching Out

On n’attend plus Portishead dont on doute un retour discographique alors on se contente de la diva du Devon, Beth Gibbons qui sort un album solo, Lives Outgrown le 17 mai chez Domino Record.
Nicolascommentavecbrisaroch-vince

Vidéo : Nicolas Comment avec Brisa Roché – Vince

On ne le dira jamais assez, Blason de Nicolas Comment & Co est le grand disque en français de l’année. Cette (rock) collection de portraits est enluminée par les Limiñanas et Brisa Roché. Vince est un hommage à l’équipée sauvage de l’archange noir du rock et sonne furieusement comme le meilleur du Velvet.