6:33 – Giggles, Garlands & Gallows

6:33 – Giggles, Garlands & Gallows
L’année dernière, 6:33 sortait son premier album Orphan of Good Manners. Depuis, ils perdent leur chanteur, s’acoquinent avec Arno Strobl de Carnival In Coal, retrouvent un frontman dans la foulée (le chanteur d’ORHOA) et donnent naissance à un monstre. Un clown aux amours contrariés par un nain, qui pris d’un délire exterminateur, prendra le contrôle du monde. Le tout sur un EP qui sort le 1er Mai en téléchargement gratuit sur le site du groupe et qui donnera lieu à un album en septembre prochain.

UN EP, 26 minutes, trois morceaux. Et autant d’esthétiques que l’EP peut en contenir. Un métal barré et bigarré aux forts relents de cirque vicié, carnaval cauchemardesque et chorale monstrueuse et burlesque. Une bande de freaks prend forme sur les trois morceaux aux accents, funk, jazz, voire même disco entre deux riffs nerveux. Arno Strobl et le nouveau frontman de 6:33 également chanteur de O.R.H.O.A et surnommé Rorscach pour l’occasion, se partagent un chant qui oscille entre rock de la plus pure espèce et démonstration de crooner. Dès lors, la comparaison avec un certain Mike Patton et ces différents projets (Mr Bungle, Fantomas, Faith No More) n’est pas loin. Mais c’est le tribut à payer quand on se place dans une esthétique de fusion emprunte d’un certain second degré. Ceci dit, 6:33 se démarque de ces formations avec un ton nettement plus métal.

Le Trailer :

L’EP est pensé comme une comédie musicale, avec les arrangements grandioses, les crédits de fin et l’épilogue. Un véritable concept hors des sentiers battus, qui dépasse largement les frontières du métal.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

Deafheaven2

2X2 places pour Deafheaven à l’Épicerie Moderne

Deafheaven selon Arte veut remettre la mélodie au premier plan dans le black metal. Quoiqu’il en soit les californiens envoient du lourd et risquent de renverser l’Épicerie Moderne le vendredi 7 octobre.
Inderwelt-totem

Cri Primal

Une nouvelle pierre dans le jardin du métal avec Totem, une éruption des clermontois d’In Der Welt,
JUNON-HD @Eloi Casellas

[Crossroads] 5 questions à … Junon

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Junon en concert le mercredi 8 septembre au Crossroads Festival. Ecouter Junon en septembre prolongera votre été ou fécondera votre rentrée. […]

Plus dans Chroniques d'albums

Michelcloup-backflipaudessusduchaos

Michel Cloup – Backflip au dessus du Chaos

Encore rien à écouter sur les internets et pourtant on a envie déjà de vous parler de Backflip au dessus du Chaos de Michel Cloup qui ne sort que le 18 novembre chez Ici d’ailleurs et qui est déjà essentiel.
Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]