Mark Lanegan – Blues Funeral

Mark Lanegan - Blues Funeral Mark Lanegan est chanteur de rock. Moins expérimental et plus discret que Mike Patton, il n’en est pas moins prolixe. Depuis le début des années 90, il pose sa voix sur une multitude de projets. Cette année il lance son deuxième album solo.

Mark Lanegan

Mark Lanegan a collaboré avec toute la planète rock de ses 20 dernières années. Il débute sa carrière dans les années 90 à Seattle. Quoi de plus normal alors que de commencer par le grunge. Après un projet avorté avec Kurt Cobain, le prince de l’époque, Mark Lanegan lance les Screaming Trees. Le groupe grunge n’aura pas le succès d’un Pearl Jam mais sortira tout de même 11 albums. Après le dernier album du groupe en 1997, Mark Lanegan multiplie les rencontres. Il participe aux albums de Queens Of The Stone Age depuis leur album Rated R, forme un duo avec le chanteur d’Afghan Wings, un autre avec Isobel Campbell la moitié de Belle and Sebastian, s’acoquine avec les belges de Creature With Atom Brain… Lorsqu’il est en mal d’égo ou que ses collaborations ne lui permettent pas de s’exprimer comme il le voudrait, Mark Lanegan sort des albums solos. Chez Sub Pop Records d’abord, héritage grunge probablement, puis chez Beggars Banquet. Blues Funeral, son nouvel album solo sortait en février. Pour ne pas faire mentir son gout pour les rencontres musicales, Mark Lanegan retrouve pour l’occasion Josh Homme, le leader de Queens Of The Stone Age et compagnon de longue date, Dreg Dulli frère d’arme sur le duo The Gutter Twins et Jack Irons ex Red Hot Chili Peppers.

Blues Funeral, le titre semble coller à merveille à l’image sombre de Mark Lanegan. « Le Blues c’est un état d’esprit chez moi » disait-il au magazine Noise. Dès l’ouverture de l’album, avec « The Gravedigger’s song », le premier single, la voix du chanteur se fait encore plus grave et rocailleuse que d’habitude. Elle se prête à merveille à ce titre nerveux aux percussions puissantes ou à « Bleeding Muddy Water », morceau à la lenteur lascive et à la batterie martelée comme autant de coups de buttoir. Sur « St Louis Elegy », les orgues et les harmonies vocales font discrètement planer l’esprit d’Ennio Morricone. La ballade « Deep Black Vanishing Train », avec ses guitares claires et ses instruments à vents, insuffle une touche americana à l’album… Blues Funeral enchaine les morceaux lugubres, mélancoliques, sombres, saturées, puissants, nerveux, qui s’inscrivent dans la continuité des courants explorés jusqu’ici par Mark Lanegan.

Discographie

Mark Lanegan Band – Quiver Syndrome

https://soundcloud.com/exclaim/sets/mark-lanegan-band-blues/s-WSsSJ

Mais ce n’est pas tout, parce que Mark Lanegan nous réserve quelques surprises. L’air de rien et dés le troisième morceau de Blues Funeral, le chanteur de rock s’essaye à une électro pop pleine de synthés et de boite à rythme. Une invitation à la danse, véritable matériel à dancefloor. On n’avait jamais imaginé Mark Lanegan dans le registre de crooner pop un peu glam, mais c’est pourtant de ça dont il s’agit. La voix de fumeur compulsif ne collera jamais vraiment aux arrangements électro pop un peu simpliste. Et si l’essai ne manque pas d’honnêteté, il manque plutôt d’authenticité. Comme si le chanteur de rock un peu anonyme avait voulu montrer que lui aussi était capable de faire danser les foules sur la bande FM. En restant anecdotiques, les morceaux auraient pu prêter à sourire, passer pour une blague, ou un essai motivé par la curiosité de l’artiste. Mais à force de multiplications, ils finissent par ennuyer au mieux, irriter au pire. Ce ne sont ni les synthés ni les boite à rythmes qui sont nouveaux chez Lanegan, alors finalement c’est peut être la pop qui ne lui va pas. On le sait depuis le début que son truc à lui, c’est plutôt un rock plus brute et sombre.

Blues Funeral fini par être un album à moitié réussi. Et on ne peut qu’espérer que l’électro pop ne restera qu’une tentative. En attendant, il sera toujours temps de découvrir ce que donne ces morceaux en live. Le chanteur se produira à Rock en Seine cette année, seule date française annoncée jusqu’ici.

Mark Lanegan – Blues Funeral
7/10
Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

Dark Mark

Dark Mark vs. Skeleton Joe sont sur un bateau…

Et qui tombe à l’eau ? L’auditeur. Après avoir collaboré avec Josh Homme dans les Queens of The Stone Age et avoir exploré les chemins de traverse abandonnés par Johnny Cash, Mark Lanegan s’acoquine avec Joe Cardamone des Icarus Line.
Dark Mark

Dark Mark vs. Skeleton Joe

Derrière Dark Mark vs. Skeleton Joe se cache Mark Lanegan, ex Screaming Trees et Joe Cardamone des The Icarus Line.

Tout est ok avec iAN Ottaway

Roadie des Black Rebel Motorcycle Club, proche de Mark Lanegan, iAN Ottaway a publié un disque ravageur aussi sombre que punk. Séance de rattrapage.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.