Les Tindersticks sur le fil

Tindersticks - Le Fil
Guimauve 22/10/2012

Tindersticks - Le Fil
Tindersticks – Le Fil

Les Tindersticks faisaient escale au Fil à St-Etienne la semaine dernière. Je me souviens de mon premier concert avec la bande à Stuart Staples en avril 1994 au club du Transbordeur à Lyon, bien avant son déménagement de Nottingham vers les profondeurs du Limousin.

Tindersticks

A l’époque, j’usais leur premier disque dans mon discman (sic !), je l’avais acheté par hasard à cause de la pochette, une Carmen à la robe pourpre emplissant totalement le carré de plastique, oeuvre de Suzanne Osborne, l’épouse du dandy crooner dont le Skies, September ’10–September ’11 orne le dernier somptueux album, The something rain. Pochette à la fois splendide et minimaliste, le mot Tindersticks venant simplement indiquer le nom du groupe avec au dos les 21 titres (+ Fruitless sur le vinyl) de ce ‘début’ album déjà monumental. J’avais été attiré par les instruments à vent utilisés, basson, clarinette, hautbois, saxophone soprano, ce qui n’était pas si courant dans la musique dite populaire en pleine britpop war. J’ai suivi attentivement par la suite leur pérégrinations, notamment leur précieuse collaboration aux films importants de Claire Denis. Quelle émotion donc de les revoir dans ce très bel écrin pour leur musique délicate qu’est Le Fil, la salle de concert des musiques actuelles de St-Etienne, salle, je ne le soulignerais jamais assez, particulièrement accueillante, où la sécurité vous dit « bonjour » et « au revoir » sans vous virer d’un bar sympathique particulièrement bien achalandé.

Tindersticks - Le Fil
Tindersticks – Le Fil

Je fus happé immédiatement par l’ambiance feutrée, les lumières tamisées et les sonorités à la fois chatoyantes et apaisantes du quatuor en costume. Stuart tantôt à la guitare électrique, tantôt à la guitare acoustique susurre ses textes de sa voix inimitable, burinée au single malt ou à la liqueur de gentiane auvergnate, dans un sucré salé qui vous enivre. Le dernier magnifique album est bien sûr à l’honneur avec ses teintes jazzy magnifiées par le jeu tout en finesse du batteur que les claviers chaloupés viennent moderniser. C’est classe mais sans fatuité, on oscille entre mélodie et psalmodie, le public retient son souffle pour écouter attentivement cette messe musicale où parfois résonnent les cloches célestes maniées avec grâce par David Boulter. Quand Staples remercie dans un souffle à la fin des chansons, le public peut relâcher la tension qui est perceptible dans la salle. Bien sûr des morceaux plus joyeux percent ce spleen diffus, la langueur n’est jamais monotone comme dans ce This Fire of Autumn où les objets du passé nous prédisent les incertitudes de l’avenir. Cette invitation au voyage se clôt après deux rappels, Stuart est un taiseux, il a trouvé son bonheur dans le Limousin avec son studio, Le Chien chanceux, mais ce soir là, au Fil, c’est nous qui étions verni de soigner notre mélancolie avec la Medecine des Tindersticks.

Tindersticks – This Fire of Autumn

Les Tindersticks seront en concert avec Lambchop et Mermonte le 7 novembre à La Cigale à Paris au festival des Inrocks.

Date : 14 octobre 2012
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».

Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.

Jean-Louis Aubert

Aubert toujours vert !

Jean-Louis Aubert, solaire, seul mais pas solitaire, et surtout solidaire du monde, et de la vie. Une parenthèse enchantée d’un soir d’été, à Sète, un balcon sur la mer.

[MALN 2019] Balthazar nous a mis la fièvre !

« Il sort de nulle part, une frappe de bâtard, on a Benjamin Pavard ! » pouvait on entendre dans les rues d’Amiens en juillet 2019. Onze mois plus tard, résonnaient dans les rues d’Amiens plus ou moins les mêmes paroles : « Ils sortent de nulle part, une classe de bâtard, on a Balthazar ! »

[MALN 2019] Merveilleux Andrew Bird

Revenu avec My finest Work Yet l’un des albums de l’année, Andrew Bird a fait des merveilles pour le premier soir de Minuit Avant La Nuit.

[MALN 2019] Fondants Foxwarren !

Deux ans après sa venue à Amiens pour défendre et surtout jouer l’album The Party, Andy Shauf était de retour hier soir à La Lune des Pirates. Et avec Shauf, le changement c’est maintenant.

Cool as Wilco

Après un break de deux ans, Wilco remet la gomme avec une mini tournée française qui n’est qu’une étape vers la sortie dans les mois prochains mois d’un onzième album et d’un concert parisien au Trianon.

Angèle @ Zénith Amiens - 05 juin 2019

Balance ton concert

Avant d’être la tête d’affiche du Main Square et du Paléo Festival (pour ne citer qu’eux), Angèle posait ses enceintes dans un Zénith d’Amiens qui affichait complet (comme les autres) pour faire danser et chavirer les cœurs de plusieurs générations.

Le Souldier Tour de Jain fait étape à La Halle Tony Garnier

« C’est la plus grande salle que j’ai jamais faite ! » s’est exclamée Jain devant le public de la Halle Tony Garnier. L’artiste, pourtant déjà détentrice d’une double victoire de la musique, à laquelle s’est ajoutée une nomination aux prestigieux Grammy Award, tout cela dans le cadre d’une tournée mondiale n’a pourtant rien d’une débutante. Elle…

Add to Jeanne Added

Quasiment quatre ans après son passage à La Lune des Pirates, Jeanne Added revient à Amiens. Entre 2015 et 2019, elle est restée la même.

Balthazar © Fabrice Buffart

Fièvre à l’Epicerie avec Balthazar !

Belle fête d’anniversaire pour Michiel, batteur du groupe belge Balthazar qui avait invité plusieurs centaines d’auditeurs pour célébrer fiévreusement l’événement à l’Épicerie Moderne de Feyzin.

Bryan’s Magic Tears : It’s Kind of Magic

Les Bryan’s Magic Tears étaient de passage à Amiens pour deux missions éminemment dangereuses. Ouvrir pour Le Villejuif Underground le vendredi soir et faire un goûter-concert le lendemain après-midi. Missions impossibles pour le gang de Benjamin Dupont, le Ethan Hunt de l’affaire ? Du tout. Attention, cet article s’auto-détruira dans 20 secondes.

Shaka Ponk © Elsa SCHULHOF

Shaka’Lyon : Beautiful Freak

Il y avait quelque chose dans l’air, comme une réminiscence d’un air de Eels et du fabuleux Beautiful Freak.

P’tit Gibus & Grand Dando

Point final d’une tournée européenne (triomphale), le concert des Lemonheads au Gibus Club a tenu toutes ses promesses.

The Wombats @ le Trabendo, Paris, 05/02/2019

The Wombats au Trabendo

En ce début du mois de février le Trabendo accueillait Circa Waves et The Wombats pour un show rock des plus déjantés !