Youth Lagoon prend le pouvoir

Youth Lagoon - Wondrous Bughouse
Youth Lagoon nous avait fait plonger dans des abysses de félicité avec son premier effort, The Year Of Hibernation en 2011 et une kyrielle de titres tous très bons, Montana, July, ou le splendide Seventeen.

Le jour de la marmotte étant venu, il sort un deuxième album, Wondrous Bughouse le 5 mars dont la track list intrigue déjà, Through Mind and Back, Mute, Attic Doctor, The Bath, Pelican Man, Dropla, Sleep Paralysis, Third Dystopia, Raspberry Cane, Daisyphobia. Dropla est un voyage amniotique de près de 6 minutes, et l’on espère vite des concerts en France.

Youth Lagoon – Dropla

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
1 réponse sur « Youth Lagoon prend le pouvoir »

Hello.

C’est bizarre, je n’avais jamais entendu parler de ce groupe. Avant de lire cet article, Youth Lagoon n’existait donc pas pour moi. C’est terrible non? En tout cas, j’adore son style et je vais faire en sorte d’écouter tout ce qu’il a pu sortir jusqu’à présent.

Au revoir et merci :)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

clip : Youth Lagoon – July

Troisième extrait de The year of hibernation de Youth Lagoon, c’est gai, plein d’entrain et de vie. DiscographieYouth Lagoon
Youth Lagoon - Seventeen

clip : Youth Lagoon – Seventeen

« On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans Un beau soir, foin des bocks et de la limonade, Des cafés tapageurs aux lustres éclatants ! On va sous les tilleuls verts de la promenade. »
Youth Lagoon - Montana

vidéo : Youth Lagoon – Montana

Point de Brooke Shields dans ce lagon ci, juste la voix vaporeuse de Trevor William Powers, un piano sous anxiolytique, la bande son parfaite pour un nouveau film de Terrence Malick.

Plus dans News

Autumngirlcry

De l’art du baiser

I’m just a girl in her room, who’s trying to make music :’). Voilà tout ce que l’on sait de cette jeune belge qui risque de passer l’automne.
Inderwelt-totem

Cri Primal

Une nouvelle pierre dans le jardin du métal avec Totem, une éruption des clermontois d’In Der Welt,
Stuart Staple

De l’apaisement

Dimanche. On vient de perdre 15 degrés en une journée. Le soleil peine à nous réchauffer. On a envie de chaleur, de voix qui vous caressent le corps et le cœur. Alors on écoute Stuart Staple et ses Tindersticks comme à la maison puis Ry X dans le spectaculaire océan de dunes du parc national […]
Suede

Suede rechaussé !

Se raconter à nouveau. Quatre ans après The Blue Hour, Suede revient avec Autofiction et c’est une très bonne surprise.