Shitmat – One Foot In The Rave

Shitmat - One Foot In The Rave
Ca vous dit un petit voyage dans le temps ?

Embarquez à bord de la capsule temporelle de Shitmat direction le début des années 90. A cette époque la subdivision des catégories musicales en de multiples sous-genres (la jungle, le drum’n’bass, la techno, le hardcore et le happy hardcore) n’existait pas encore. On employait donc le terme de breakbeat pour regrouper des groupes aussi hétéroclites et aux influences diversifiées que Sonz Of A Loop Da Loop
Era, SL2, Prodigy (hé ouais…), Fierce Ruling Diva, Channel X, Altern 8 et plein d’autres…

Shitmat – Nasty Rabbits

Ce nouvel opus de Shitmat est rempli jusqu’à la gueule de rythmiques drum’n’bass & jungle, de pianos house boostés à 180 bpm, de refrains surannés un peu débiles, de vocaux de lads survitaminés (en pleine montée d’X sûrement…), de sirènes hurlantes, de breaks raggas. Ce genre de musique vous colle la pêche et le sourire pour la journée à condition de l’écouter très fort au risque de se faire haïr par vos vieux voisins et de passer pour un vieux rétrograde aux yeux des plus jeunes n’ayant pas connu cette période. Tout dans ce disque évoque bien un âge d’or aujourd’hui révolu, il n’y a qu’à jeter un œil aux titres : « The golden age of British dance », « Best before 10-11-1992 », « Archeology ».

Ce disque est sorti sur Planet µ, hébergeur entre autres des frappadingues tels que Venetian Snares, Ceephax, Jake Slazenger, Luke Vibert, Julian Fane, Tusken Raiders.

Alors, Shitmat un pied dans la rave et l’autre dans la tombe ?

www.shitmat.co.uk
www.planet-mu.com

Cela pourrait vous intéresser

Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.
Brisa Roché & IX

I want my BRMD !

Attention. Alerte OMNI. Brisa Roché & IX (prononcer ixe nous précise t-on) bousculent le dress code musical avec leur « Heavy Dreaming pop » qui ne rentre pas dans les cases.
dombrance

Et bien ! Dansez maintenant

Dombrance s’apprête à sortir son album, République Electronique le 27 mai chez E.47 Records après le chaos et avant peut être la censure.
Chassol aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu

2X2 places pour Chassol aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu

Assister à un concert de Chassol est une expérience hors du commun. Son humanité, sa capacité à aller vers les autres, à communiquer des sensations uniques avec cette musique qui épouse l’image, ces sons du quotidien qui créent les mélodies nous fait entrer dans un monde pourtant connu tout en percevant l’invisible.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn – Optimism

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.