DJ Sprinkles : Midtown 120 Blues

chronique-cd-dj-sprinkles Pour tous les amoureux de deep-house, Terre Thaemlitz a sorti en ce début d’année un des plus beaux albums qui soit.

DJ Sprinkles

L’écoute de ce disque vous plonge à la fin des années 80 dans une ambiance de club new yorkais situé par exemple sur la 42ème rue avant que Giuliani et Disney n’entreprennent leur grand nettoyage… Les pianos sont éthérés, les voix fantomatiques, les basses vous caressent et vous enveloppent, Terre Thaemlitz ou plutôt DJ Sprinkles puisque c’est le nom qu’il a choisi pour sortir ce disque sur un label japonais Mule Musiq rend ici un formidable hommage à la house des débuts avant qu’elle ne devienne la grosse machine à danser un peu vulgaire que certains s’acharnent encore à voir en elle. On retrouve dans cet album tous les maîtres de la house nation tels Larry Heard, Moodyman, Marshall Jefferson, Frankie Knuckles , Farley « Jackmaster » Funk, etc. A l’heure des dj’s médiocres qui, en France par exemple, se croient obligés d’être les sbires de la présidence (suivez mon regard …) cet album rappellent à tous ceux qui auraient pu l’oublier que la house a été dans la continuité du disco une formidable réplique à l’intolérance puisque jouée essentiellement dans des les clubs noirs et gays.

Discographie

2 réponses sur « DJ Sprinkles : Midtown 120 Blues »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

DJ Sprinkles - Queerifications & Ruins

DJ Sprinkles – Queerifications & Ruins

Il y a des artistes vers lesquels nous nous sentons inexorablement attirés voire liés. Pour moi ils sont une poignée de créateurs dont je pourrai acheter la musique les yeux fermés tant ma confiance en leur musique est inébranlable.
DJ Sprinkles - Where dancefloors stand still

DJ Sprinkles – Where dancefloors stand still

Terre Thaemlitz aime à raconter qu’une des légendes de la House Nation est que les clubs sont un oasis à la souffrance mais pour lui bien au contraire la souffrance est ici avec nous. Nous avons chacun une perception bien différente de ce à quoi doit ressembler le club idéal. DJ Sprinkles nous en délivre […]

Skylax 117 & 118

En cet hiver glacial en Europe Skylax Records nous gâte une fois encore en sortant deux pépites signées Terre Thaemlitz. DiscographieTerre Thaemlitz
chronique : DJ Sprinkles presents Kami-Sakunobe House Explosion

DJ Sprinkles presents Kami-Sakunobe House Explosion

L’actualité de Terre Thaemlitz est chargée en cet automne qui s’annonce puisque Skylax Records l’excellent label qui s’obstine à dénicher d’obscures pépites ressort l’un de ses projets sorti initialement en 2006 : K-S.H.E (Kami-Sakunobe House Explosion) sur Comatonse Recordings. Le E.P. s’intitule sobrement « House Explosion 1 » et c’est encore une fois une house […]

Plus dans Chroniques d'albums

Michelcloup-backflipaudessusduchaos

Michel Cloup – Backflip au dessus du Chaos

Encore rien à écouter sur les internets et pourtant on a envie déjà de vous parler de Backflip au dessus du Chaos de Michel Cloup qui ne sort que le 18 novembre chez Ici d’ailleurs et qui est déjà essentiel.
Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]