C'est au tour du Blond de passer à la caisse. James Skelly, chanteur des The Coral, va bientôt sortir son premier disque solo (Love Undercover, 03/06/2013). La voix paradoxale du Blond, qui avait donné un coup de semonce à la pop britannique en 20002 avec Dreaming of You, revient pour nous raconter des histoires d'amour. Et comme pour Ian Skelly, on reprend les mêmes et on recommence : tous les membres du clan (sauf Lee Southall) viennent prêter main forte à James.


   

James Skelly and The Intenders

Qui sont les Intenders ?

James Skelly : Je chante et j’assure la guitare.
Paul Duffy joue de la guitare, du clavier et fait les chœurs. Alfie Skelly est aussi à la guitare. Nick Power est au piano, mon frère Ian à la batterie et James Redmond la basse.

Quand as-tu pris la décision d’enregistrer ce disque ?

James Skelly : Il y a à peu près un an.

En quoi est-ce différent d’enregistrer en solo ?

James Skelly : Disons qu’avec le groupe, nous avons toujours travaillé avec des producteurs. Là le travail était plus serein car j’ai produit le disque avec mon frère Ian et nous avons les mêmes opinions.

You’ve Got It All est co-écrite avec Paul Weller. Quelle est l’histoire de cette chanson ?

James Skelly : Il m’avait envoyé une démo sans parole et m’avait demandé de la compléter. J’ai écrit les paroles et le refrain; et nous l’avons enregistrée dans son studio. Ian aimait la chanson et j’ai pensé qu’elle pouvait avoir sa place sur l’album. J’ai appelé Weller pour lui demander son accord. Il a accepté.

Il y a d’autres collaborations sur Love Undercover ?

James Skelly : J’ai écrit « What A Day » avec Ian. On l’avait commencée il y a une quinzaine d’années. On l’a seulement fini de l’écrire l’année dernière.

As-tu écouté les disques de Ian, Lee… Et de Bill ?

James Skelly : Ouais, ils sonnent bien. J’ai écrit et j’ai joué pour Ian l’année dernière… J’ai vraiment adoré.

Qui a réalisé la pochette ?

James Skelly : Ian Skelly et Anna Benson l’ont dessinée et Mike Snowdon a assuré le design.

Pourquoi « James Skelly and The Intenders » et non « James Skelly » ?

James Skelly : C’est une meilleure description de ce qui c’est réellement passé. Et puis ça sonne mieux à l’oreille.

Quel est ton rôle avec les Sundowners ? Tu as produit le disque ?

James Skelly : Oui j’ai produit un single. On enregistre un nouveau morceau en ce moment et on compte bien les intégrer à notre label.

Que signifie pour toi « Love Undercover » ?

James Skelly : Il s’agit de tous les déguisements de l’Amour..

Tu diriges un label avec ton frère. Es-tu le nouveau Alan McGee de Liverpool ? Que penses-tu de la scène locale ?

James Skelly : Je n’espère pas. Je ne veux pas de toutes ces questions d’argent.
Pour le moment, nous n’avons aucun groupe de Liverpool sur notre label.
Internet a rendu le monde plus petit. J’écoute beaucoup de musique des quatre coins du monde en ce moment. On verra…

Une tournée européenne est-elle envisageable ?

James Skelly : J’aimerais beaucoup. Mais ça va être difficile financièrement.

James Skelly – You’ve Got It All

Top 10

Le pire album à venir de l’année 2013 ? Le meilleur ?

James Skelly : Je n’écoute que des disques que j’apprécie. Tempest de Dylan devrait être le meilleur.

La meilleure salle de concert ?

James Skelly : Tout dépend qui joue… Mais je préfère les petites salles.

Ton disque honteux ?

James Skelly : Aucun. Si tu aimes… Aucun problème.

Tom Petty ou Bruce Springsteen ?

James Skelly : Pourquoi choisir ?

Le refrain ultime ?

James Skelly : Stand By Me de Ben E King.

Le festival de tes rêves ?

James Skelly : Chess Stock. Avec tous les groupes survivants du label Chess.

Le producteur de tes rêves ?

James Skelly : Phil Spector.

Ta bande originale préférée ?

James Skelly : Paris Texas.

Everton F.C ou Liverpool F.C ?

James Skelly : LFC.

Definitely Maybe or Morning Glory ?

James Skelly : Definitely Maybe.

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

James Skelly and the Intenders - Love Undercover

James Skelly and the Intenders – Love Undercover

Les Coral n’ont jamais fait dans la demi-mesure. En effet, au début de l’existence de ce petit groupe de Liverpool, les joyeux drilles sortaient un album tous les ans. De 2002 à 2005, les petits rigolos ont biberonné les charts anglo-saxons à coup de singles bien sentis. C’est qu’on est comme ça à Liverpool. Dans […]
James Skelly

Weller au chevet de James Skelly et ses The Intenders

Deuxième extrait du premier album solo du chanteur des Coral, You’ve Got It All envoie tout valser. Co-écrit avec le Modfather en personne, ce morceau creuse un peu plus le sillon d’un disque assez attendu. Le batteur a frappé un grand coup, le chanteur devrait suivre la même voie.
James Skelly

James Skelly & The Intenders

Ian Skelly a dégoupillé le premier. La meute des Coraux va suivre. Lee Southall fait toujours mumuse avec Molly Jones, Paul Duffy se reconvertit dans des bandes originales et le patron, James Skelly, arrive dans les bacs le 03 juin 2013.

Plus dans Interviews

Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.
Skopitone Sisko

5 questions à … Skopitone Sisko

Skopitone Sisko s’offre avec Remember Tomorrow une quête intemporelle, pas à pas dans des paysages désertiques espagnols majestueux.