Catégories
Concerts (live reports) Photos de concert

Editors @ le Trianon, Paris | 21.10.2013

Editors @ le Trianon, Paris | 21.10.2013

Photos concert : Editors @ le Trianon, Paris | 21.10.2013
Editors @ le Trianon, Paris | 21.10.2013

Editors

Mon premier vrai concert d’Editors depuis le Bataclan de 2008. Pas mal de choses ont changé, en 5 ans. Un album à contre-pied du précédent en 2009, le départ d’Urbanowicz, le guitariste en chef, puis un nouvel album plus réussi. Laissé seul aux commandes, Tom Smith fait le show comme à son habitude, multipliant les postures tentaculaires et les étirements élastiques en envahissant tout l’espace sonore de sa voix grave. La setlist est parfaitement pensée. Editors alternent les albums et retravaillent les versions (The Phone Book en solo acoustique et Nothing accéléré et épaissi). Le Trianon tape des mains et reprend les paroles en chœur. Par moment, on se croirait en plein concert de U2. On passera le bonhomme qui plombe un peu l’ambiance avant le troisième démarrage de Honesty en hurlant « WHERE IS CHRIIIIIS? » (Urbanowicz), et on ne retiendra que le meilleur : Editors a excellemment bien orchestré son show, Tom Smith emmène les foules comme personne et je réalise, après les avoir entendus en live, que les deux derniers Editors ont plus de potentiel que l’on pourrait croire. Mieux : In This Light and on This Evening n’est pas l’album pourri que j’ai décrié en 2009, il est simplement différent. En le [re]découvrant en 2013, je l’aime bien. Toutes mes excuses à Editors et leur entourage pour le mal que j’ai pu dire de leur troisième album à sa sortie. Pardon.

Mais je m’égare.

Bon groupe, donc. Et de plus en plus d’hymnes rock, et un vrai leader charismatique. Tout ça pourrait finir dans des stades, un jour. Ce serait mérité.

20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
20131023-16
J'aime le noir et blanc qui bave et le rock garage bien gras.
Partager cet article
11 réponses sur « Editors @ le Trianon, Paris | 21.10.2013 »

Bonjour

Votre review est sympathique.

Vous êtes déjà plus objectif que votre confrère Louis qui avait sabré le dernier album (à ce propos les commentaires laissés ont été supprimé, bonjour la liberté d’expression)

Par contre, je ne suis pas d’accord pour Editors dans un stade, ça ne décollera pas… Ils ont déjà essayé en étant en première partie de Muse au Stade de France, j’ai eu des retours catastrophiques… Bon après ca date d’il y a 2 ans, ils ont (encore) progressé depuis donc qui sait…

Mais pour moi leur son et leur style restent indissociables des petites salles…

7ème concert pour ma part et ce fut le meilleur (pourtant il fallait y aller pour détrôner le Bataclan ’08)

Bref vivement le prochain !

ps : superbe reportage photo !

Et bien j’aimerais donc connaître la raison
Parce que j’ai dit que la critique de l’auteur était sans fondement ? On sentait qu’il avait survolé l’album qu’il a eu peine à écouter…

Alors oui chacun à le droit de donner son avis mais il faut argumenter, ce qui n’était pas le cas…

Pour info, voici le review en question :
https://www.soul-kitchen.fr/40328-chronique-editors-the-weight-of-your-love

je vois 6 commentaires mais un seul est affiché, bug technique ou modération dû à un problème d’égo ?

Il y a eu un crash du site avec perte de données. T’inquiètes pas pour nos egos, et dire qu’on chronique des disques sans les écouter n’a pas de sens, ce site n’est pas un site commercial, on n’a pas besoin d’écrire juste pour écrire…

Attention je ne dis pas que vous êtes tous comme cela et que c’est le cas sur tous les albums que vous écoutez (je ne connaissais même pas le site avant) mais sur cette review de l’album c’est le ressenti que j’ai eu par rapport à cet auteur et je n’étais pas le seul…

Bravo Wall, belle série
et pour Alain, oui… plus on aime l’artiste plus on se défonce pour sortir de beau clichés…
c’est la motivation ou l’inspiration !

Merci Max, merci Fabien ! Pour le stade, je pense qu’ils peuvent y arriver [quoique n’ayant pas vu non plus leur SdF puisque j’y étais le jour de Kasabian que je n’ai d’ailleurs pas vus non plus car nous autres photographeux étions enfermés à la cave], mais pas maintenant. Mais ils ont le potentiel. Reste à voir s’ils y tiennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Editors - In Dream

Editors – In Dream

Les femmes et les enfants d’abord! Le naufrage continue pour les Editors et ce nouveau disque repousse les limites déjà bien mises à mal par le précédent. Les Editors continuent donc le sabordage en règle de leur propre navire. Tels les pirates d’Astérix et Obélix, la vigie s’alerte dès qu’elle voit le bon goût s’approcher.

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…