Catégories
Chroniques d'albums

Editors – The Weight Of Your Love

Editors – The Weight Of Your Love
Editors – The Weight Of Your Love
Editors – The Weight Of Your Love

Les Editors ont sorti deux premiers disques honnêtes. The Back Room et An End Has a Start avaient un stock de bonnes chansons non négligeable. On se disait qu’une fois totalement libérée de ses influences, la bande de Tom Smith pourrait produire un grand disque. Et bien non.
Deux mauvaises nouvelles plus tard (un album qui vire à l’électro de supermarché et le départ du guitariste Chris Urbanowicz), voilà les Editors avec un quatrième disque au potentiel catastrophique important. Pari gagné.

Editors

Évidemment, quand on sort des singles du calibre de Bones ou de Munich et que l’on se retrouve sans guitariste… Les choses se compliquent. On recrute des pigistes et on se retrouve à jouer le rôle de Chamberlain à Munich. On tente de sauver le navire. C’est peu ou prou le rôle des deux premiers morceaux. The Weight ouvre l’album de manière correcte et Sugar brûle de la plus belle des manières avec ses lames de rasoir en guise de riffs. On se dit que le départ d’Urbanowicz n’est pas si grave. Que nenni…

Editors – A Ton Of Love

C’est après que les choses se compliquent. Le premier single, A Ton Of Love est un pastiche d’Echo and the Bunnymen. Il y a quelques années, les Editors biberonnaient aux disques des Chameleons et de Joy Division. Mais le tout était fait de manière intelligente. Là, on croit entendre un groupe jouant ses compositions dans un bar miteux de Plymouth. Et nous n’avons rien contre Plymouth. C’est pour dire. Les Editors tombent dans le grossier et le vulgaire.

Le reste ? On alterne entre soupe et plat indigeste. Les Editors ont troqué les costumes étriqués des premiers disques pour des habits peu adaptés à leur fine silhouette.
Formaldehyde et tout le reste (ne nous gênons pas) alternent entre mauvais goût et rock F.M. douteux. The Phone Book ? Où est la chanson ?
What Is This Thing Called Love (quel titre) fait rire avec ses accents hystériques.
Bref, n’en jetez plus. Arrêtons le massacre.

Editors – The Weight Of Your Love2.0
4/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
1 réponse sur « Editors – The Weight Of Your Love »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Editors - In Dream

Editors – In Dream

Les femmes et les enfants d’abord! Le naufrage continue pour les Editors et ce nouveau disque repousse les limites déjà bien mises à mal par le précédent. Les Editors continuent donc le sabordage en règle de leur propre navire. Tels les pirates d’Astérix et Obélix, la vigie s’alerte dès qu’elle voit le bon goût s’approcher.

Plus dans Chroniques d'albums

Chevalrex - Providence

Chevalrex – Providence

Écrit en partie l’hiver dernier sur l’île de la Désirade (Guadeloupe), Providence prend élégamment la suite d’Alter Slogan et nous fait espérer des jours meilleurs avec des chansons puissantes et tenaces.
Strum & Thrum

Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987

Attention. Grande compilation. Concoctée par Mike Spiner, le patron de Captured Tracks, Strum & Thrum : The American Jangle Underground 1983​-​1987 soulève le couvercle d’un passé riche mais totalement oublié. En effet, dans les années 80, le rock indépendant américain avait des têtes de pont formidables mais avec toute une tripotée de seconds couteaux tout…

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.