Chronique CD : Abe Duque : Don’t Be So Mean
L’homme a une tête de trafiquant de drogue équatorien, il se nomme Carlos Abraham Duque Alcivar mais il est plus connu sous ses noms de Abe Duque et Kirlian.

Abe Duque : Don’t Be So Mean

Depuis le milieu des 90’s sa musique à haute teneur en basses et vrilles acid creuse le sillon d’une techno sombre et angoissée relevée d’une pointe de tropicalisme et d’un soupçon de house mais pas trop quand même on n’est pas chez Defected non plus. La nouveauté avec son dernier opus « Don’t Be so Mean » est dans la composition de morceaux mid-tempo (avec l’aide de Debussy…) et d’un peu plus de gaieté d’une manière générale avec l’apparition d’instrumentaux de piano. Le track « Salute the Dawn » fait penser à « Notice Me » de Sandee (R.I.P.) ou a « Glamourama » de Photek. Abe Duque n’oublie pas ses amis sur cet album puisqu’on y retrouve le tant décrié Blake Baxter, Virginia Nascimento, Tijana T et Gennaro Lefosse. Une bonne galette pour ce début d’été donc.

Si l’univers d’Abe Duque vous transporte, il est également un membre du « supergroupe » Rancho Relaxo Allstars.