Abe Duque – Don’t Be So Mean

L’homme a une tête de trafiquant de drogue équatorien, il se nomme Carlos Abraham Duque Alcivar mais il est plus connu sous ses noms de Abe Duque et Kirlian.

Depuis le milieu des 90’s sa musique à haute teneur en basses et vrilles acid creuse le sillon d’une techno sombre et angoissée relevée d’une pointe de tropicalisme et d’un soupçon de house mais pas trop quand même on n’est pas chez Defected non plus. La nouveauté avec son dernier opus « Don’t Be so Mean » est dans la composition de morceaux mid-tempo (avec l’aide de Debussy…) et d’un peu plus de gaieté d’une manière générale avec l’apparition d’instrumentaux de piano. Le track « Salute the Dawn » fait penser à « Notice Me » de Sandee (R.I.P.) ou a « Glamourama » de Photek. Abe Duque n’oublie pas ses amis sur cet album puisqu’on y retrouve le tant décrié Blake Baxter, Virginia Nascimento, Tijana T et Gennaro Lefosse. Une bonne galette pour ce début d’été donc.

Si l’univers d’Abe Duque vous transporte, il est également un membre du « supergroupe » Rancho Relaxo Allstars.

Abe Duque – Don’t Be So Mean – material testing tour

Cela pourrait vous intéresser

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Sombre Magenta

Sombre Magenta

Magenta donnera un peu d’amour le jeudi 22 septembre au Radiant-Bellevue à Caluire près de Lyon.
Berceau des Volontés Sauvages

On s’évade avec le BVS !

You must look up at the comet ! Le BVS n’est pas le Gepan mais le Berceau des Volontés Sauvages, duo néo-kraut & drones lyonnais.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.