Le côté sombre de Dan

Dans un autre monde Dan Friel pourrait être le jumeau maléfique de Dan Deacon tant leurs musiques partagent des points communs.

Dans notre monde, Dan Friel est un musicien et le chanteur du groupe Parts & Labor. En solo, il s’efforce de repousser, à la façon des Black Dice, les frontières de la musique électronique toujours un peu plus loin. Il maltraite ses instruments pour son plus grand plaisir et aussi un peu le notre (pour les amateurs) en un magma sonore qui s’apparente à un mur du son electro-punk. Le plus étonnant dans cet album c’est que malgré ses réelles qualités vocales, à aucun moment il ne pose sa voix et préfère nous laisser imaginer ce qu’aurait pu être cet album s’il avait décidé de chanter.

« Ghost Town » ne respire pas la joie de vivre, c’est pourquoi il est le parfait complément de l’œuvre de l’autre Dan, beaucoup plus guilleret dans ses constructions soniques. Je vous laisse imaginer la musique dont pourrait accoucher ces deux là s’ils décidaient de composer ensemble…

Dan Friel – Live at The Waldro, 8/12/08

1 réponse sur « Le côté sombre de Dan »

Bon, bah … si cela lui fait plaisir … ! Personellement, je me vois pas trop écouter cette « musique » mais … pourquoi pas !
On connait pire … !
Je préfère sa voie.
Ciao

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Sombre Magenta

Sombre Magenta

Magenta donnera un peu d’amour le jeudi 22 septembre au Radiant-Bellevue à Caluire près de Lyon.
Berceau des Volontés Sauvages

On s’évade avec le BVS !

You must look up at the comet ! Le BVS n’est pas le Gepan mais le Berceau des Volontés Sauvages, duo néo-kraut & drones lyonnais.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.