Vidéo : Amen Dunes – Lilac In Hand

Amen Dunes - Love
Voix traînante, mélodies lancinantes et hypnotiseuses, le Love d'Amen Dunes figurera assurément en bonne place dans les tops inutiles de fin d'année. Lilac in hand est une incantation étrange, un psaume animiste pas très éloigné des divagations de Daniel Johnston.

Amen Dunes sera en concert au festival Heart of Glass, Heart of Gold le 19 septembre et au festival Levitation à Angers le 20 septembre.

Amen Dunes – Lilac In Hand

Amen Dunes – Lonely Richard – Live at the Wilderness Bureau

Amen Dunes – I Know Myself – Live at the Wilderness Bureau

Amen Dunes - Love

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Adriannelenker-fool

Vidéo : Adrianne Lenker – fool

On ne sait pas si le futur est brillant, mais ce qui est sur c’est que la voix d’Adrianne Lenker éclaire une fois de plus notre nuit.
Maxinefunke

Maxine Funke, maximum de douceur

Maxine Funke est originaire de Dunedin en Nouvelle Zélande. A part cela, on ne sait pas grand chose et c’est sans doute mieux ainsi. La douceur de sa voix et son jeu gracile de guitare sont une merveille d’apaisement, une accalmie dans le fracas bavard du monde.
Solhess-cityghosts

[EXCLU] Vidéo : Sol Hess – City Ghosts

Si vous avez aimé A Ghost Story, vous adorerez City Ghosts, le titre que nous offre en exclusivité Sol Hess avant la sortie de son nouvel album, Waiting For The Cricket Choir le 1er mars chez Platinum Records.

Plus dans Son du jour

Ff-quelquepartfeat-luiza

Vidéo : Féfé – Quelque part feat. Luiza

Féfé saute en parachute depuis son récent Hélicoptère. On rêve tous de ce quelque part mais l’on se contente d’un quotidien où l’on a plus qu’a être amoureux comme des cons.
Nopreszow-priredenpasdranger

Vidéo : Noé Preszow – Prière de n’pas déranger

Noé Preszow n’est pas le cousin de Monsieur Preskovitch. Son nom, il le signe non pas de la pointe de son épée mais nous indique sa prononciation avec le titre de son deuxième album, [préchof] qui vient de sortir chez tôt Ou tard.