Et de deux pour les Blossoms

Blossoms
On n'arrête plus James Skelly dans sa recherche effrenée du nouveau Graal de la pop anglaise. Après les électriques Sundowners, après la douce She Drew The Gun, voilà que l'hyper actif des rives de la Mersey envoie les jeunes Blossoms vers leur deuxième single.

Blossoms

Enregistré à Liverpool et produit par James Skelly et Rich Turvey, le nouveau single des Blossoms est un petit bonbon acidulé qui vaut le détour.
Évidemment l’influence et la maitrise de Tonton Skelly se font sentir sur la production. Mais les Blossoms, qui multiplient les dates et les premières parties en ce moment, s’en sortent à merveille. Tom Ogden semble de plus en plus accepter son rôle de joli minois du rock indé anglais.

Déjà disponible sur iTunes et Spotify, le 45 tours des mancuniens sera disponible le 02 mars 2015.

Discographie

La suite, vite !

Blossoms – Cut Me And I’ll Bleed

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Cool Like Blossoms

Après avoir cassé la baraque en Angleterre avec leur premier album, Blossoms revient déjà avec Cool Like You.
Blossoms - Blossoms

Blossoms – Blossoms

Attention danger ! Avec ce disque, le fan lambda de pop devrait avoir quelques caries après l’écoute du premier morceau et devrait finir diabétique à la fin du disque. Originaires de Stockport, les Blossoms sont le premier groupe important de cette ville qui se situe dix kilomètres à l’ombre de Manchester. Si la ville de […]

Embrassons les Blossoms

Tom Ogden devrait, si tout se passe bien, être la future rock star de 2016 au Royaume-Uni.
Blossoms - Charlemagne

L’empire Blossoms

On tient donc en la personne de Tom Odgen le chanteur le plus stakhanoviste de l’Angleterre. Le premier EP des Blossoms a à peine quitté les charts anglais que Tom Odgen en publie un nouveau. Le tournant amorcé par Blown Rose se poursuit. Direction les synthés et la Liverpool des années 80 !

Plus dans News

Nits2

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !