Emilie Nicolas est la nouvelle diva venue du froid, adoubée par un large public à Oslo. On l'avait repéré avec Grown up et sa vidéo familiale nostalgique et un titre qui évoquait sa relation compliquée avec son père, artiste aux installations lumineuses avec des produits Ikea. Voilà un nouveau titre, Fail qui confirme qu'elle est une voix qui a trouvé sa voie.


Plus électro, plus affirmée, Emilie Nicolas trouve sa place entre Lykke Li et Agnes Obel, elle souhaite avance t-elle chez The Line Of Best Fit mettre en avant sa musique avant sa petite personne : « Je veux que la musique soit la première chose que vous entendez et je veux que vous puissiez disparaître dans vos pensées tandis que vous observez. » Pourtant elle s’intéresse davantage à la musique des mots, elle chante en anglais pour le rythme et la mélodie mais elle essaye d’apprendre le brésilien pour son accent chantant.

Emilie Nicolas - Like I'm a Warrior
Emilie Nicolas – Like I’m a Warrior

Le sens ou les sens ont aussi de l’importance, loin d’être prude elle chante Don’t call me lazy / I go down on him daily et explique que certaines chansons évoquent « le début de relations intimes où il y a beaucoup de sexe, c’est normal, donc c’est amusant à … c’est une des choses les plus importantes, pas le sexe, mais l’être sexué. C’est vraiment important pour tout le monde et tout le monde l’a, plus ou moins, dans la vie et il est amusant d’en parler. » C’est chose faite sur ce Fail tendu comme une arbalète.

Emilie Nicolas sortira en mai Like I’m a Warrior et sera en concert au Point Éphémère le 24/02.

Discographies

Emilie Nicolas – Grown Up

Emilie Nicolas – Fail

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Agnès Obel © Vincent Assié

Le verre poli d’Obel

Avec l’irlandaise Lisa Hannigan et la danoise Agnès Obel, c’était l’assurance d’une soirée classieuse à l’amphithéâtre de la cité internationale à Lyon.
Garorock 2016 (photo © Raphael Roques)

Le récap’ de la semaine #1

Vous êtes tous très occupés alors pour ne pas rater l’essentiel, voici le récap’ de la semaine musicale de Soul Kitchen. Des clips, des photos de concert et un chouette concours, les bonnes choses habituelles de votre webzine préparé avec amour (vu qu’on n’a pas de thune, on ne peut faire mieux).

Plus dans News

Charlotteromer4

De grandes espérances.

Structures prend forme de plus en plus. Leur EP Long Life nous avait emballés et leur concert au printemps de Bourges 2019 avait confirmé que le titre de leur EP disait vrai. Ils reviennent avec un double single, Expectations / Nothing ever lasts, deux ambiances autour d’une seule et même chanson.
Miët – Did We Ever

Ne pas en perdre une Miët !

Les vacances approchent, il est temps de réviser la fabrication des châteaux de sable, ceux qui finissent piétinés ou submergés.
Dream Parade – Angels

Voilà les anges !

Nos petits suisses deviennent grands. Dream Parade poursuit sa chevauchée avec ce nouveau titre, Angels extrait du prochain album, FCKPSHOW qui sortira fin 2022 avec Le Pop Club Records.