Les forts Alamo Race Track reviennent

Alamo Race Track - Hawks
La Hollande est la Terre Promise des gens de bon goût en cette année 2015. Après l'annonce du retour du petit prodige Jacco Gardner, voilà que les vieux briscards d'Alamo Race Track reviennent avec un nouvel album dans quelques semaines.

Alamo Race Track

Avec Black Cat John Brown, leur dernier album en date (2007), les Alamo Race Track avaient fait une synthèse sympathique du rock des années 2000. Souples comme pas deux, ces types arrivaient à joindre les deux bouts avec un zeste de Strokes et une pincée de Bees.
On est donc très curieux d’entendre leur lecture de huit ans de rock.
Un premier extrait est disponible depuis quelques jours :

Alamo Race Track – Young Spruce and Wires

Hawks sera publié le 23 mars 2015.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « Les forts Alamo Race Track reviennent »

J’écoute encore leur Black John… Je vais suivre ça avec attention – et découvrir l’album que je ne connaissais pas à base de licornes.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans News

Vc

Aboliremo l’ignoranza !

Vinicio Capossela, notre barde barbu italien préféré revient avec un titre, La parte del torto avant un nouvel album le 21 avril, Tredici canzoni urgenti.
Fair2023bandeau

Le FAIR a du flair !

Le Fair, premier dispositif d’aide au démarrage de carrière et de professionnalisation des artistes des musiques actuelles s’associe à YouTube Music en 2023 pour développer l’offre de formation proposée aux lauréats du Fair avec à la mise en place d’un séminaire artistique, mais également de formations dédiées et personnalisées sur la plateforme.
Domlanena-universolive

Tout l’Univers

L’univers sans images serrait déjà le cœur mais Dom La Nena avec le Quatuor Momentum qui accompagne ce soir à l’Opéra de Lyon Gabriel Kahane nous saisissent par leur communion musicale.
Protomartyr

This is the way

Protomartyr a vu le futur et il ressemble à Orange Mécanique mâtiné de Severance. Make Way nous indique donc une direction que l’on espère dystopique.