Les forts Alamo Race Track reviennent

Alamo Race Track - Hawks
La Hollande est la Terre Promise des gens de bon goût en cette année 2015. Après l'annonce du retour du petit prodige Jacco Gardner, voilà que les vieux briscards d'Alamo Race Track reviennent avec un nouvel album dans quelques semaines.

Alamo Race Track

Avec Black Cat John Brown, leur dernier album en date (2007), les Alamo Race Track avaient fait une synthèse sympathique du rock des années 2000. Souples comme pas deux, ces types arrivaient à joindre les deux bouts avec un zeste de Strokes et une pincée de Bees.
On est donc très curieux d’entendre leur lecture de huit ans de rock.
Un premier extrait est disponible depuis quelques jours :

Alamo Race Track – Young Spruce and Wires

Hawks sera publié le 23 mars 2015.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « Les forts Alamo Race Track reviennent »

J’écoute encore leur Black John… Je vais suivre ça avec attention – et découvrir l’album que je ne connaissais pas à base de licornes.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

The Haunted Youth © Jessica Calvo

Vidéo : The Haunted Youth – Teen Rebel

Cela fait un moment que l’on vous parle de The Haunted Youth. Le premier album des messies belges sort le 4 novembre 2022 et l’on réécoute avec bonheur Teen Rebel enfin mis en images !
Deafheaven2

2X2 places pour Deafheaven à l’Épicerie Moderne

Deafheaven selon Arte veut remettre la mélodie au premier plan dans le black metal. Quoiqu’il en soit les californiens envoient du lourd et risquent de renverser l’Épicerie Moderne le vendredi 7 octobre.
Michelcloup-backflipaudessusduchaos

Michel Cloup – Backflip au dessus du Chaos

Encore rien à écouter sur les internets et pourtant on a envie déjà de vous parler de Backflip au dessus du Chaos de Michel Cloup qui ne sort que le 18 novembre chez Ici d’ailleurs et qui est déjà essentiel.

Plus dans News

Nits

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !