Bang Gang en silence

Le nouveau disque de Bang Gang intitulé The Wolves Are Whispering devait paraître le 19 mai 2015. La sortie a été repoussée au 23 juin 2015. Pour faire patienter le client, Bang Gang a décidé de balancer un deuxième single : Silent Bite. La voix de la Ladytron Helen Marnie et la basse ne laisseront personne indifférent.


On savait Barði Jóhannsson capable d’écrire de très bonnes chansons. On sait désormais qu’il peut aller donner des cours d’écriture aux membres d’Interpol et à tous les fans de cold wave.
Son nouveau single, Silent Bite, co-écrit avec Helen Marnie est sensationnel.
Bang Gang va donc être ponctuel cette fois-ci et va éviter de repousser de nouveau la date de sortie de The Wolves Are Whispering.

Bang Gang – Silent Bite

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Bang Gang

Bang Gang dans le grand bain

Avant de lancer une grande offensive avec Jean-Benoit Dunckel (Air) sous la bannière Starwalker, Barði Jóhannsson revient en tant que Bang Gang pour défendre son troisième album The Wolves Are Whispering.
Bang Gan - The Wolves Are Whispering

Gaga de Bang Gang

Comme tous les vingt ans, Barði Jóhannsson (Bang Gang pour les intimes) vient nous rendre visite et publier un disque de qualité. The Wolves Are Whispering clôturera quelques années de disette islandaise et s’annonce comme un disque sombre.

Plus dans News

Autumngirlcry

De l’art du baiser

I’m just a girl in her room, who’s trying to make music :’). Voilà tout ce que l’on sait de cette jeune belge qui risque de passer l’automne.
Inderwelt-totem

Cri Primal

Une nouvelle pierre dans le jardin du métal avec Totem, une éruption des clermontois d’In Der Welt,
Stuart Staple

De l’apaisement

Dimanche. On vient de perdre 15 degrés en une journée. Le soleil peine à nous réchauffer. On a envie de chaleur, de voix qui vous caressent le corps et le cœur. Alors on écoute Stuart Staple et ses Tindersticks comme à la maison puis Ry X dans le spectaculaire océan de dunes du parc national […]
Suede

Suede rechaussé !

Se raconter à nouveau. Quatre ans après The Blue Hour, Suede revient avec Autofiction et c’est une très bonne surprise.