Hold Your Horses ! @ l’OPA

Compte rendu concert : Hold Your Horses
ZiKomAgnes - 03/10/2009

Le 1er Octobre, Hold Your Horses ! jouait à l’OPA. Le groupe a eu une grosse actu cet été : les Boutiques Sonores, la Route du Rock, et le concours SFR Jeunes Talents qui leur a permis de se produire au festival Rock en Seine. J’avais croisé leur chemin aux Disquaires fin août et j’avais été fascinée.

Hold Your Horses ! est un groupe de sept musiciens : deux guitares, une section rythmique basse-batterie, un violon et un violoncelle, plus une trompette. Ce soir, comme aux Disquaires, l’OPA ne permettait qu’une formation acoustique, je n’ai donc pas encore eu la chance d’écouter Catherine à la trompette.

Ils démarrent le set par trois chansons très pêchues. Après ‘Patience while Tantrums of Waterfalls‘, le groupe se marre sur scène, on sent une complicité, et leur bonne humeur est communicative. Si les sourires sont nerveux et dus au fait que Charles a oublié les paroles, ils ont malgré tout l’air très à l’aise. Sur ‘Tonight‘ (ma préférée), Robin, bassiste au doigté agile et rapide, joue à taquiner les clash de batterie de Florence, quand il ne cherche pas à amuser la galerie en se dandinant sur son haut tabouret. Sur ‘Strutter‘, Charles lâche sa guitare pour drummer sur les toms de Florence pendant que le duo violon/violoncelle emporte le morceau.

Florence et Charles chantent tous les deux : parfois à leur tour, parfois en duo, parfois en canon. Tous deux originaires des Etats-Unis, ils se sont rencontrés à Londres, et ont formé Hold Your Horses ! une fois arrivés sur Paris. Florence a une énergie et un charisme indéniable, « affolante » me souffle mon voisin subjugué, qui se transforme pour l’occasion en photographe de concert. Florence ferme les yeux sur les chœurs, ressent les chansons plus qu’elle ne les joue ; elle ne donne pas l’impression de se forcer, la musique et le rythme lui paraissent naturels.

Les morceaux plus calmes font la part belle à Gilles et Simon, respectivement au violon et violoncelle, soutenus par la batterie. Les musiciens, tous concentrés, transmettent une l’intensité palpable. Sur ces chansons, la tentation de les comparer à Arcade Fire est facile, quand d’autre me disent Belle & Sebastian. Gregory de son côté, montre une sorte d’impatience, comme si la formation acoustique le freinait. Le guitariste, fan de Joy Division d’après son t-shirt, chante une de ses compos : ‘Your lack of commitment will commit us to the sea‘. Le moment où tous les instruments reprennent soudainement tous ensemble est très émouvant.

On ne s’ennuie pas une seconde, dès qu’il le peut, le public applaudit en rythme. Plus le set avance, plus le groupe se lâche et plus l’audience les suit. Quand enfin une intro familière annonce ce qui va forcément être le futur single de leur prochain EP (prévu pour hiver 2009/2010) : ‘70 Million‘. Sur cette chanson, les musiciens chantent tous en chœur, ils partent en live et la salle est déchaînée.

A la fin du set, l’OPA en délire réclame une autre chanson qui lui est refusée. La seule explication valable serait que leur concerts sont très physiques, j’en veux pour preuve le rouge monté aux joues de quelques musiciens au sourire hilare.

Hold Your Horses ! sera le 13 octobre au Réservoir pour une nouvelle session acoustique. J’attends avec impatience le 29 octobre au Glazart pour les voir en formation complète.

Si cet article ne vous a pas encore convaincu, je vous invite à écouter leur MySpace.
Recommandations : 70 Million / Cigarette & Lies aka Baby / Patience while Tantrums of Waterfalls

Set List : Patience while Tantrums of Waterfalls / Tonight / Strutter / Every Moment / Your lack of commitment will commit us to the sea / Shoulder Blades / Boston Tea Party / Cigarette & Lies aka Baby / 70 Million / To the South

Réponses
  1. Question à Hold Your Horses ! : Quand est-ce que vous mettez ‘Tonight’ sur MySpace ??!

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…

Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».