Reviens Mad Mike !!!!

Non, Daft Punk n’est pas le premier groupe à se défier des médias et à apparaître masqué afin de préserver sa tranquillité et son anonymat (quoique c’est relatif car j’ai échangé quelques mots il y a plusieurs années avec Guy-Manuel de Homem-Christo à visage découvert dans un after à Dijon et à l’époque ils ne pensaient pas à se cacher mais attendaient plutôt la reconnaissance du public…). Il y a donc eu des prédécesseurs à Daft Punk et leurs masques de robots, on peut en vrac citer The Residents, Slipknot, Underground Resistance, Kode 9 et même Burial avant qu’il ne dévoile son visage. Le fait de se masquer aux yeux du public est sans doute une façon de dire « Hé, écoutez ma musique et ne vous occupez pas du reste ».


Voici donc, en provenance d’Allemagne et de Chicago ( ?) la dernière sensation masquée, j’ai nommé Snuff Crew. Duo ou pas ? Allemands ou américains ?

Connus ou inconnus ? Il ne semble pas d’actualité que Snuff Crew en révèle plus sur eux, il faut donc se contenter de leur musique et après tout c’est ce qui nous intéresse ici. Le groupe voue un véritable culte à la TR 707 et au Jack. Mais si, vous savez « In the beginning there was Jack … ». Pour ceux qui ne connaissent pas ou auraient oublié, petit rappel :

Chuck Roberts – My House

C’est donc toute la cosmogonie de la house qui est conviée sur l’album sobrement intitulé « Snuff Crew ». Cette propension de la musique électronique à se recycler sans cesse et à convoquer le passé est la tendance lourde du moment et il y a fort à parier qu’elle perdurera. L’album est un florilège de 20 ans de House et Acid–House, y sont convoqué pêle-mêle les parrains du genre : Jesse Saunders, Chip ESteve Silk Hurley, Frankie Knuckles, Farley Jackmaster Funk, Marshall Jefferson ou bien encore Mr. Fingers. Si pour vous la House vous évoque Martin Solveig ou autres franchouilleries, écoutez bien ce disque, il vous fera changer d’avis.
En bonus, un podcast disponible sur le site de Tsugi.

Snuff Crew - Snuff Crew

1 réponse sur « Reviens Mad Mike !!!! »

Le mix tue, le morceau Berghain tue et Control n’en parlons même pas. Merci pour la découverte. :)

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Magenta – Un Peu d’Amour

Vidéo : Magenta – Un Peu d’Amour (avec Yoa)

Après les discours riants du duo comique Vincent Lindon et Volodymyr Zelensky sous le regard complice et ému de Thierry Frémaux en ouverture du 75ème festival de Cannes, on avait envie d’un peu d’amour, petit lâcher prise offert par Magenta avant leur nouvel EP disponible le 17 juin et en précommande ici.
Brisa Roché & IX

I want my BRMD !

Attention. Alerte OMNI. Brisa Roché & IX (prononcer ixe nous précise t-on) bousculent le dress code musical avec leur « Heavy Dreaming pop » qui ne rentre pas dans les cases.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.